Ole Einar Bjoerndalen
Ole Einar Bjoerndalen remporte la 95e course de Coupe du monde de sa carrière | MARTIN SCHUTT / DPA / dpa Picture-Alliance/AFP

Martin Fourcade manque sa rentrée, Bjoerndalen immortel

Publié le , modifié le

Le Norvgénien, Ole Einar Bjoerndalen, a remporté l'individuelle inaugurale de la saison de biathlon à Östersund (Suède). Le Norvégien de 41 ans, véritable légende vivante de la discipline, a réalisé un 20/20 au tir pour devancer Simon Schempp et Aleksey Volkov. Le quadruple tenant du titre de la Coupe du monde, Martin Fourcade, s'est lui raté au tir avec un 15/20 et une 21e place finale.

Vingt ans après sa première victoire en Coupe du monde, Ole Einar Bjoerndalen conquiert sa 95e victoire sur le circuit mondial du biathlon. L'immense champion a été l'un des deux biathlètes (avec le Russe Volkov) à réaliser le tir parfait sur l'individuelle (20km) d'Östersund, en Suède, là où il a déjà gagné de nombreuses fois dans sa carrière. Alors que la Norvège compte désormais sur les frères Boe et sur Svendsen, Bjoerndalen montre, qu'à 41 ans, il doit encore être pris au sérieux. Les Championnats du monde en mars prochain à Oslo le motivent sans doute pour une énième grande saison. Samedi sur le sprint, il portera le maillot jaune de leader de la Coupe du monde, lui qui a soulevé le gros globe de fin de saison à six reprises.

Fillon-Maillet au pied du podium

Pour le nouveau boss de la discipline, Martin Fourcade, la journée a été plus difficile. Surtout au tir puisque sur les skis Fourcade a mis 50 secondes à son plus proche poursuivant mais son 15/20 ne lui permet pas de faire mieux qu'une 20e place finale. Le Catalan n'est pas le premier Français du jour avec la superbe course de Quentin Fillon-Maillet, 4e avec un 18/20, à égalité avec Emile Svendsen. Fillon-Maillet a seulement été éjecté du second podium de sa carrière par la fusée Bjoerndalen, parti avec un dossard élevé. Si Martin n'a pas été à la fête, son frère Simon a réussi une excellente course avec une 6e place finale grâce à un 18/20 au tir ! Les Français réalisent un joli tir groupé avec la 15e place de Simon Desthieux et donc la 21e de Martin Fourcade.  Samedi tout ce beau monde a rendez-vous sur le sprint avant la poursuite de dimanche.