Martin Fourcade
Martin Fourcade s'est jeté sur la ligne mais a terminé derrière Svendsen | AFP - ALBERTO PIZZOLI

Martin Fourcade décroche la médaille d'argent lors de la Poursuite de Nove Mesto, derrière Emil Svendsen

Publié le , modifié le

Martin Fourcade a décroché une troisième médaille lors des mondiaux de Nove Mesto, sa troisième en argent. Deuxième du sprint samedi, le Français a été dépossédé de sa couronne mondiale par Emil Svendsen. Malgré une superbe remontée le Français a échoué dans le sprint final.

Les stands de tir de Nove Mesto ne réussissent pas à Martin Fourcade. En République Tchèque, le leader du classement de la Coupe du monde a une nouvelle fois échoué dans sa quête d’un titre mondial. Après ses médailles d’argent en relai mixte et en sprint, Fourcade a terminé deuxième de la poursuite de dimanche. A la première place, son rival de toujours, le Norvégien Emil Svendsen, qui s’est paré d’une troisième médaille d’or depuis le début de la compétition.

Avec un 19/20 au tir, soit une faute de moins que le Français, le Norvégien était un peu plus frais pour s’imposer dans le sprint final. A l’arrivée, il a devancé Fourcade d’une demi-spatule. Suffisant pour lui souffler la victoire. Svendsen, qui n'avait remporté qu'une victoire sur la Coupe du monde cette année, a décroché à 27 ans sa dixième couronne mondiale.

Dixième titre mondial pour Svendsen

Deuxième après le sprint de samedi, Martin Fourcade s’élançait avec huit secondes de retard sur Emil Svendsen. Le Français, double champion du monde en titre de la spécialité a vite recollé aux skis de son grand rival. Auteurs d’un sans faute au premier tir couché, les deux hommes ont vite creusé l’écart avec la concurrence et abordé le deuxième couché ensemble. Coupable d’une faute, le cadet des Fourcade est reparti avec une vingtaine de secondes de retard.

Obligé de faire l’effort en ski de fond, Fourcade recollait un peu à la tête avant le premier tir debout, juste le temps de voir Svendsen poursuivre son sans faute. Sous pression, Fourcade craquait une fois encore et ressortait du pas de tir avec 38 secondes de retard sur le leader ! Un écart rédhibitoire pour espérer l’or ? C’est en tout cas ce que l’on pensait.

38 secondes de retard après le premier debout

Déterminé au dernier tir debout, Fourcade réussissait un 5/5 décisif et repartait à dix secondes de la tête avec le Russe Shipulin. Les deux hommes revenaient au niveau de Svendsen - auteur d’une faute et d’un deuxième russe - Malyshko. A l’attaque, Fourcade plaçait une accélération dans la dernière bosse. Seul Svendsen pouvait le suivre. Avec un tour de pénalité en moins, le Norvégien est parvenu à le dépasser au finish. Une fin de course géniale et rageante à la fois. Le Catalan de 24 ans a tout donné mais a payé ses petites imprécisions au tir. Non vraiment à Nove Mesto, ça ne veut pas lui sourire.

Sixième du sprint; Alexis Boeuf a terminé huitième de la poursuite, à 46 sec et 6/10e du vainqueur. Tout n'est pas encore perdu pour les Français qui pourront tenter de décrocher un premier titre à l'occasion du 20km de jeudi ou lors de la Mass Start.