Le retour de Johannes Boe, vainqueur de l'individuel de Pokljuka devant Fourcade

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Le Norvégien Johannes Boe à l'attaque
Le Norvégien Johannes Boe à l'attaque | AFP - Alexey Filippov / Sputnik

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Johannes Boe est de retour sur le circuit après avoir fait une pause pour être aux côtés de sa femme qui accouchait. Le Norvégien s'est ainsi imposé sur le 20km individuel de Pokljuka, en devançant de 11"4 son rival, le Français Martin Fourcade, qui avait fait le plein en son absence (4 victoires). A signaler la très belle 3e place de Fabien Claude, qui monte pour la 1re fois de sa carrière sur la boite en Coupe du monde, à 25 ans.

Absent des étapes d'Oberhof et de Ruhpolding pour mieux profiter de sa nouvelle paternité, Johnnes Boe n'a pas mis longtemps à reprendre ses habitudes. Le Norvégien a dominé l'individuel de Pokljuka, en devançant de plus de 11" son rival, et leader de la Coupe du monde, Martin Fourcade. Le Français, qui avait parfaitement profité de l'absence de son adversaire pour faire une belle moisson de victoires : la mass-start et le sprint à Oberhof, la poursuite et le sprint à Ruhpolding  plus le relais, et une deuxième place en relais à Oberhoff. Leader de la Coupe du monde, le Catalan avouait pourtant à ce moment là qu'il ne skiait pas de la même manière lorsque Boe était présent ou absent. 

Pour sa course de retour, le Norvégien a donc repris ses habitudes. Johannes Boe. Rapide sur les skis, précis sur les pas de tir, il a enregistré une sixième victoire cette saison (soit une de plus que Fourcade), la première en individuel. C'est donc le retour du duel, et le week-end donnera une indication sur la capacité du Français à être imperméable à la pression du Norvégien. Ses quatre succès lui ont-ils permis de refaire le plein de confiance ? Sans doute. Suffisant pour dominer Boe ? Cela reste encore à prouver. Car il a perdu du temps en chutant après son 2e passage au tir. Preuve d'un manque de sérénité.

L'immense émotion autour de Fabien Claude

Ce qui n'est plus à prouver, c'est la bonne dynamique des biathlètes tricolores. Après le doublé victorieux dans le sprint de Ruhpolding (avec Quentin Fillon Maillet), la délégation tricolore a encore placé deux hommes sur la boîte. Cette fois, c'est Fabien Claude, qui monte pour la première fois de sa carrière sur un podium.

à voir aussi Biathlon: Grosse émotion pour les Bleus et Fabien Claude, dont le père est porté disparu au Canada Biathlon: Grosse émotion pour les Bleus et Fabien Claude, dont le père est porté disparu au Canada

Il finit à 25"6 du vainqueur. Une superbe performance qu'il ne peut pas totalement savourer, car son père, Gilles, fait partie des personnes portées disparues dans un accident de motoneige qui s'est produit au Canada. La glace d'un lac a cédé sous leur poids, et seuls trois personnes sont parvenues à s'extraire de l'eau gelée. "Il y a eu un tragique accident au Canada pour mon père", a expliqué Fabien Claude sur la Chaîne L'Equipe. "Ce podium est pour lui, je suis sûr qu'il est fier de nous et je suis fier de ce que j'ai fait aujourd'hui. Le but n'était pas forcément le résultat, c'était de rendre un dernier hommage et faire du mieux possible."

Biathlon