Martin Fourcade au tir couché
Martin Fourcade au tir couché | JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Le relais français rate encore le podium

Publié le , modifié le

Comme le relais féminin hier qui a fini en 5e position, le relais masculin n'est pas parvenu à monter sur le podium de la première épreuve de Coupe du monde de biathlon disputée en France. Au Grand-Bornand, les Bleus, avec le quatuor Beouf-Beatrix-Desthieux-Fourcade, a fini en 6e position, à 1'07" des vainqueurs russes, qui ont devancé au sprint les Allemands.

Les Français n'ont jamais été dans le coup de la victoire. Avec un total de neuf pioches, ils ont perdu trop de temps sur le pas de tir, alors que Russes et Allemands n'ont pioché que cinq fois, les Autrichiens, 3e, 7 fois, les Suédois et les Norvégiens, respectivement 4e et 5e, piochant à huit reprises. A la fin du premier relais d'Alexis Boeuf, la France avait déjà 35 secondes de retard sur les leaders allemands, mais ils se trouvaient dans le même temps que les Russes. Le relais de Jean-Guillaume Béatrix a ramené le relais de la 8e à la 5e place, à 19"4 des Allemands, tandis que les Russes étaient cinq secondes devant les Bleus. Mais le passage de Simon Desthieux, le plus jeune de la bande (22 ans), a renvoyé la France à plus de 56".

Et malgré Martin Fourcade, certainement fatigué par son superbe début de saison, l'écart n'a jamais pu se réduire. Le leader du baithlon tricolore a dû "piocher" à deux reprises lors de son deuxième passage au tir, alors qu'il avait réalisé un sans-faute au premier.

Vidéo: le biathlon en fête au Grand-Bornand

Voir la video