Marie-Laure Brunet, Biathlon
La biathlète française Marie-Laure Brunet | JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Le relais français féminin 5e à Annecy

Publié le , modifié le

Pour sa première Coupe du monde à domicile, le relais 4x6km féminin tricolore n'a pas pu monter sur le podium. Sur le site d'Annecy-Le Grand Bornand, les Françaises (Bescond, Boilley, Chevalier, Brunet) ont pris la 5e place, à 1'43" des Allemandes victorieuses devant l'Ukraine et la Norvège. Les garçons tenteront de faire mieux, vendredi, dans le relais 4x7.5km.

Le soutien du public n'a pas suffi. Cela faisait longtemps que les biathlètes français attendaient cette épreuve de Coupe du monde à domicile. Premières sur la neige d'Annecy-Le Grand Bornand, les relayeuses tricolores n'ont pas réussi à se hisser sur la boîte. Septièmes à l'issue du premier relais avec 16" de retard sur les leaders suisses, 4e avec 32"7 de retard sur les Allemandes après le deuxième relais, 6e avec 1'24" après le 3e relais, elles ont finalement terminé à la 5e place. Lors de la première épreuve de la saison, à Hochfilzen, la semaine dernière, elles avaient pris la 3e place.

"C'était un jour sans, pour les quatre. Elles étaient très bien au tir,  mais physiquement, elles n'y étaient pas. Je suis déçu par cela", a avoué  Thierry Dusserre, chef de l'équipe de France dames. Le quatuor tricolore, devant son public, n'a donc pu renouveler son beau  relais d'ouverture à Hochfilzen, où il avait pris la 3e place. "Nous avons fait avec les armes du jour, il n'y a pas de regret à avoir.  Nous n'étions pas très bien, j'espère que ça nous servira de décrassage pour le  sprint samedi", a déclaré Marie-Laure Brunet. Les quatre relayeuses françaises ont en tout cas dressé le même constat, au  mot près. "Nous avons un peu d'accumulation de fatigue, nous sommes parties de  la maison depuis le 7 novembre. Espérons que cela nous permettra d'aller mieux  en janvier et février", ont-elle déclaré de concert.

Marie-Laure Brunet, médaillée d'argent avec le relais aux JO de Vancouver en 2010, a craqué en fin de course, alors qu'elle était parvenue, au tir, à prendre le dessus sur les Canadiennes, qui ont pris la 4e place. Mais devant, le trio de tête avait bien trop d'avance pour qu'elle puisse le rattraper. Dominatrices pratiquement d'un bout à l'autre de l'épreuve, les Allemandes remportent leur première victoire de la saison, après une 2e place à Hochfilzen. Elles reviennent ainsi à égalité au classement avec l'Ukraine, qui a su conserver sa deuxième place malgré le retour de Tora Berger pour la Norvège. La France garde sa 3e place au classement de la Coupe du monde, mais la Norvège est désormais en sa compagnie.