Martin Fourcade
Martin Fourcade encore victorieux | HENDRIK SCHMIDT / DPA

Kontiolahti : une 13e victoire historique pour Martin Fourcade sur le sprint

Publié le , modifié le

Quelle course ! Pyeongchang n’a visiblement pas fatigué Martin Fourcade : 3e du sprint puis 1er de la poursuite, le Français s’est aujourd’hui imposé avec brio sur le sprint (10km) de Kontiolahti. Malgré une faute au tir debout, et un sans-faute de ses adversaires principaux (Boe, Svendsen, Moravec), Martin Fourcade a terminé avec 6 dixièmes d’avance sur le Tchèque Ondrej Moravec et s’adjuge une 13e victoire en coupe du monde cette saison, record absolu devant la légende Ole Einar Bjoerndalen, et le petit globe de la catégorie.

Même avec une faute au tir, Martin Fourcade coiffe tout le monde sur le poteau. Et c'est encore sur les skis que le Français a fait la différence. Johannes Boe avait pourtant établi un très bon temps de référence (22'29''1, 0 faute). Un temps ensuite balayé tour à tour par des Emil Svendsen (22'26''4, 0 faute) et Ondrej Moravec (22'17''6) en état de grâce. Mais encore une fois, cela n'a pas suffi pour battre le n°1 mondial. Le Français, déjà assuré depuis une semaine d'un 6e sacre d'affilée au classement général de la Coupe du monde, s'adjuge également le petit Globe du sprint, son 2e de l'exercice 2016-2017 après celui de l'individuel. 

Déceptions en pagaille chez les "autres" chez les Français

0 faute au couché, 1 seule au debout ; suffisant quand on s'appelle Martin Fourcade. Pour ce qui des autres Français, c'est une toute autre histoire. Dans l'ordre, Simon Desthieux,uniquement 24e, a directement fait 2 fautes sur le tir couché. Fabien Claude échoue en 41 position (1 faute) alors que Quentin Fillon-Maillet le talonne (48e) malgré 3 fautes. Jean-Guillaume Beatrix l'imite avec 3 fautes et une 61e place. Le frère du grand gagnant, Simon Fourcade, arrive lui très loin (86e) avec 5 fautes.

Adrien Fonteneau @Adri_Fntn

Biathlon