Hochfilzen : la Norvège signe le doublé, les Bleues plombées par leur tir

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emmanuel Rupied
Bescond

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La Norvège a signé le doublé sur le relais féminin ce samedi à Hochfilzen après leur victoire à Östersund en ouverture de la saison de biathlon. La Russie et la Suisse suivent sur le podium. Plombées par leur tir, les Bleues terminent au 7e rang à plus d'une minute de la tête.

La soupe de regrets va être difficile à avaler ce samedi soir après le relais féminin pour les Bleues. Parmi les favorites pour la victoire à Hochfilzen, l'équipe de France de biathlon a progressivement déchanté dans une course ouverte jusqu'au bout et remportée par la Norvège, la deuxième de suite.

Le tir plombe les Bleues

Sur les skis, tout roule pourtant pour les Bleues depuis le début de saison. Aussi bien chez les hommes que les femmes, les tricolores sont en forme au point parfois d'oublier, peut-être, que le biathlon se gagne et se perd aussi sur le pas de tir.

À l'instar d'un Martin Fourcade la veille qui a été plombé par deux fautes au tir lors du sprint, les biathlètes de Franck Badiou ont complètement déchanté derrière la carabine. Quatorze fautes, un tour de pénalité pour Justin Braisaz et une septième place finale qui peut faire rager au vu de leur vitesse sur les skis avec le deuxième temps derrière les Tchèques. 

Jusqu'au dernier tour, le podium aura même été possible. Si la Russie et la Norvège ont filé en tête, le dernier tir debout a été l'occasion de mesurer le taux de stress de l'ensemble des biathlètes. Et Julia Simon aurait pu en profiter mais il n'en a rien été. Comme ses coéquipières, elle a pêché elle aussi au tir et est ressortie à 11 secondes du podium.

Mais jamais elle ne pourra rattraper la dernière relayeuse suisse Haecki qui a parfaitement conclu le gros travail des sœurs Gasparin et permet ainsi à son équipe de truster un nouveau podium après Östersund. De son côté, la Norvège a parfaitement géré sa course pour déposer dans le final la Russie et s'imposer avec huit secondes d'avance. 

Biathlon