Martin Fourcade
Martin Fourcade a déjà les JO de Sotchi dans le viseur | AFP - STIAN LYSBERG SOLUM

Fourcade, un deuxième globe avant les JO

Publié le , modifié le

Assuré de remporter la Coupe du monde de biathlon suite au forfait d'Emil Svendsen lors des épreuves de Sotchi, Martin Fourcade regarde déjà plus loin. Le prochain objectif pour lui : être prêt pour les Jeux olympiques 2014, qui se disputeront dans cette même station russe.

Depuis l'annonce du forfait d'Emil Svendsen pour le weekend de Sotchi, en Russie, Martin Fourcade peut dormir sur ses deux oreilles. A cinq épreuves de la fin de la saison, le Catalan est d'ores et déjà assuré de remporter un deuxième globe de cristal consécutif. A 24 ans, c'est une véritable confirmation et un début de suprématie pour celui qui a réalisé la performance inédite de porter le dossard de leader tout au long de la saison ! "C'est une petite fierté, reconnait-il dans l'Equipe de ce jeudi, parce que ça n'avait jamais été fait. C'a vraiment été une grosse épreuve de sérénité, de force, de le conserver à ce moment là". Avant lui, les illustres Raphaël Poirée ou Ole Einar Bjoerdalen n'avaient pas réussi ce monopole tout au long de l'hiver, même au sommet de leur gloire.

Les JO : "C'est mon objectif majeur, unique"

Mais ne demandez pas à ce champion de se reposer sur ses lauriers. A peine auréolé d'une seconde couronne en Coupe du monde, le cadet des Fourcade se tourne vers l'avenir. La suite de sa carrière passe forcement par une grosse performance lors des prochains JO de Sotchi, du 7 au 23 février 2014. "C'est le seul truc qui me manque, reconnait-il. C'est mon objectif majeur, unique". Il est vrai qu'avec ses 13 médailles mondiales (dont cinq titres), son unique médaille d'argent lors de la Mass Start de Vancouver en 2010 jure encore un peu. Un déséquilibre de palmarès qu'il compte bien corriger au plus vite.

De quoi l'inciter en tout cas à jeter un œil attentif à la piste lors de ses passages de reconnaissances. "J'ai découvert la piste de Sotchi mardi après-midi et, pendant un tour de circuit, je me suis demandé ce que je pourrais faire cet été pour être encore meilleur sur cette piste là l'an prochain. J'ai quelques petites idées". Ses "petites idées", le biathlète ne compte pas les révéler tout de suite, pour garder la main sur la concurrence. Travailleur infatigable et perfectionniste sur ses skis, gageons que Fourcade trouvera les clés pour être encore plus fort l'an prochain. Et espérer une razzia à Sotchi ?