Martin Fourcade remporte la mass start d'Oberhof
Martin Fourcade dernier relayeur de l'équipe de France | ODD ANDERSEN - AFP

Fourcade s'impose à Oberhof

Publié le , modifié le

Le Français Martin Fourcade a remporté la mass start d'Oberhof, la première de la Coupe du monde 2013-14 de biathlon, disputée dimanche sur le circuit allemand.

A 25 ans, le vice-champion olympique de la spécialité signe sa 3e victoire  de la saison olympique, la 28e de sa carrière. Le N.1 mondial français, auteur d'un 19/20 au tir, s'est imposé au terme  des 15 km de course devant le Russe Alexey Volkov (à 5 sec 2), auteur d'un  sans-faute au tir, et le Norvégien Tarjei Boe (2 fautes, à 19 sec). "Je suis d'autant plus heureux que je n'avais encore jamais gagné à  Oberhof", s'est réjoui le N.1 mondial français après avoir franchi la ligne les  bras en V et le sourire de retour sur les lèvres, 5 secondes avant le  surprenant russe Alexey Volkov et 19 devant le Norvégien Tarjei Boe. "Maintenant, j'ai gagné sur tous les sites de la Coupe du monde, c'est une  grande fierté! C'était un des objectifs de ma carrière, maintenant, il ne reste plus qu'une chose sur laquelle me concentrer", a-t-il jouté, en référence à l'or olympique de Sotchi le mois prochain.

L'impasse sur Ruhpolding

Le quintuple champion du monde a pris sa revanche sur les deux précédentes  journées conclues à la 3e place tant en sprint que sur la poursuite. Il fera l'impasse sur la prochaine étape allemande à Ruhpolding, où il  avait conquis trois titres mondiaux en 2012, pour rejoindre Antholz (Italie) où  auront lieu les dernières courses avant les JO de Sotchi. "Je vais laisser quelques points pour la Coupe du monde. Ce sont des choses  que je fais pour être performant aux Jeux et j'espère que ça paiera", a ajouté le champion après son dernier duel avant Sotchi avec Svendsen qui lui fera l'impasse sur Antholz.

Fourcade: "Content des sensations du week-end"

Son rival Norvégien Emil Hegle Svendsen, lauréat des deux premières  épreuves, a pêché au tir debout (3 fautes) pour échouer à la 11e place à plus d'une demi-minute du vainqueur. La légende norvégienne Ole Einar Bjoerndalen, 39 ans, deuxième en sprint et  en poursuite, a enchainé les cibles manquées (6) pour terminer à la 21e place  (à 1:35.7). "Je suis content des sensations du week-end", a assuré le quintuple champion du monde de 25 ans. une excellente nouvelle pour la suite.

AFP