Fourcade
Martin Fourcade, nouveau chef de file de l'équipe de France. | POOL / KMSP / DPPI MEDIA

Fourcade, le géant du biathlon se remet en selle

Publié le , modifié le

Cette année, Martin Fourcade est passé de champion à géant de son sport, en remportant aux Jeux Olympiques de Sochi deux titres olympiques et une médaille d’argent. Ce mercredi, le biathlète français reprend du service en débutant sa saison en individuel.

A 26 ans, il a déjà tout gagné. Double champion olympique, quintuple champion du monde… Peu peuvent se targuer d’avoir, à son âge, un tel palmarès. Martin Fourcade aurait pu un peu plus marquer l’histoire de son sport cet hiver, à Sotchi, s’il n’avait pas échoué d’un rien, quelques centimètres tout au plus, face au Norvégien Emil Hegle Svendsesn dans la mass-start. S’il l’avait battu, le cadet des Fourcade aurait alors rejoint Jean-Claude Killy au Panthéon des (très) grands champions.

Après ces Jeux réussis, le Pyrénéen aurait très bien pu arrêter sa carrière au sommet de son art, ou au moins marquer une pause salvatrice. Mais il n’en est rien, le triple vainqueur de la Coupe du monde s’étant trouvé de nouveaux défis. Huit jours de vacances, et c’était reparti pour le début de la préparation physique, destinée à le mener au top de sa forme dès ce mercredi, pour son entrée en lice en Coupe du monde en individuel.

Le biathlète français vise notamment une quatrième victoire consécutive en Coupe du monde, ce qui serait inédit. Il battrait alors les monstres que sont Bjoerndalen, Ullrich et Poirée qui, avant lui, avaient déjà marqué l’histoire du biathlon. Et avant même de débuter la saison, dimanche dernier, lors du relais mixte d'Östersund (Suède) - qu'il a remporté avec Anaïs Bescond, Anaïs Chevalier et son frère Simon -, Martin Fourcade avait pour objectif de doubler biathlon et ski de fond. Mais le jeune homme de 26 ans a du revenir sur ses plans, suite à une mononucléose attrapée en été : "J’ai eu cette maladie parce que je me suis moins reposé que d’habitude, a-t-il avoué. Mon objectif est de m’imposer dans toute les courses où je vais me présenter."  

Fin novembre, le mot d’ordre était clair : Martin Fourcade a encore et toujours soif de victoire.  Avant les 20 km de ce mercredi, qui marquent sa rentrée internationale en individuel, il sait que sa "forme est bonne". Mais il sait aussi que tous les yeux seront rivés sur lui, le nouveau géant du biathlon.

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou