Martin Fourcade
Martin Fourcade en action | AFP - Andrey Anosov / SBR / Sputnik

Fourcade imbattable à Pokljuka avec le relais

Publié le , modifié le

Grâce notamment au dernier relais impeccable de Martin Fourcade, l'équipe de France du relais 4x7.5km de biathlon a remporté l'épreuve de Pokljuka. Le leader du biathlon mondial en a profité pour réaliser un hat-trick puisqu'il a remporté tout au long de ce week-end le sprint, la poursuite et aujourd'hui le relais. Il est plus que jamais le patron de la discipline. La Russie de Shipulin termine à la deuxième place de cette course, devant l'Allemagne. C'est le premier succès des Bleus en relais depuis janvier 2014.

7 courses, 7 podiums, 6 victoires, 1 troisième place. Martin Fourcade est tout simplement imbattable depuis le début de la saison. Ou presque. A Pokljuka, le sextuple tenant de la Coupe du monde de biathlon n'a laissé à personne l'occasion de lui damer le pion. Vainqueur du sprint vendredi, de la poursuite samedi, il a enchaîné avec une troisième victoire en trois jours, en étant le dernier relayeur de l'équipe de France.

"Un triplé, c'est quelque chose que je n'avais réalisé qu'une fois", a-t-il déclaré. "Je suis très heureux. C'est un début de saison idéal avec 7 courses et 6 victoires. Je ne pouvais pas rêver mieux. Bizarrement, je fais le triplé mais c'est une semaine où je ne me sentais pas impérial sur les skis. J'ai eu des victoires plus écrasantes."

Satisfaction collective

Avec Jean-Guillaume Béatrix, Quentin Fillon-Maillet et son frère Simon Desthieux, la star de ce sport a fini le travail. Après un premier passage réussi de Beatrix, Fillon-Maillet a basculé en tête à la suite d'un sans-faute à son 2e tir. Desthieux puis Fourcade ont réussi à sauvegarder cette avance. Avec un matelas de 18 secondes sur le Russe Shipulin, Fourcade avait de quoi voir venir. Un dernier 5 sur 5 au tir debout lui a permis de maintenir les Bleus en tête jusqu'au bout. Le relais tricolore n'avait plus gagné en Coupe du monde depuis janvier 2014. "C'est beaucoup plus facile de finir un relais quand on est lancé idéalement, a ainsi réagi Martin Fourcade sur la chaîne L'Equipe. Je suis content que tout le monde ait tenu sa place. Cette victoire on la doit à mes coéquipiers. On a été aux avant-postes du début à la fin et c'est ce qu'on cherchait. C'est génial et c'est de bon augure pour la suite. Cela faisait un moment que le groupe n'avait pas gagné. J'ai adoré ce relais."

La Norvège, vainqueur de la Coupe du monde de relais en 2015-16 et championne du monde de la spécialité, est en revanche passée totalement à côté : elle termine à une piètre 9e place. Derrière la Russie et l'Allemagne, reléguées respectivement à 15"77 et à 21"50 de la France.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Biathlon