Biathlon Martin Fourcade Nove Mesto 122016
Le Français Martin Fourcade | AFP - Michal Cizek

Et de cinq pour Martin Fourcade !

Publié le , modifié le

Martin Fourcade a remporté jeudi le 10 km sprint de Nove Mesto, en République Tchèque, comptant pour la coupe du monde de biathlon. Le Français confirme qu'il survole actuellement les débats, puisqu'il a signé sa 5e victoire individuelle en six courses (la 7e sur 9 si l'on compte les relais) depuis le début de la saison, et il creuse évidemment l'écart en tête du classement général.

Alors que tous les observateurs faisaient remarquer que le tenant du titre du Gros Globe de coupe du monde et double champion olympique n'avait encore jamais gagné durant la 3e semaine de décembre, Martin Fourcade, malgré une faute au tir debout, a tenu à gommer cette anomalie en revenant sur les skis dans les derniers kilomètres, et en costaud, sur le Russe Shipulin, qui lui avait fait un sans-faute. Fourcade signe sa 54e victoire en coupe du monde en terminant devant Shipulin et le Norvégien Emil Hegle Svendsen. Il aura l'occasion de poursuivre sa belle série samedi lors de la poursuite, et dimanche dans la mass-start.

Une domination sans partage

Dans la folle ambiance de la station tchèque, réchauffée par 30.000 spectateurs en fusion, ses adversaires avaient misé sur le traditionnel coup de fatigue qui gagne le Français juste avant le petit break de fin d'année. Ils ont une nouvelle fois déchanté et n'ont pu que s'incliner encore face à son implacable domination. Malgré un 9 sur 10 au tir, le Français a tout balayé sur les skis à Nove Mesto et a réussi à devancer le Russe Anton Shipulin (2e), pourtant irréprochable avec sa carabine, et le Norvégien Emil Hegle Svendsen (3e). De quoi écoeurer un peu plus la concurrence et asseoir davantage sa mainmise sur le circuit. puisqu'il reste plus que jamais leader du classement général de la saison.

"le petit supplément de motivation"

"Je suis super content, a réagi Fourcade. C'était vraiment une course très difficile. Sur le dernier tour, je sais que j'ai du retard et je donne tout au début. J'ai eu le petit supplément de motivation pour aller la chercher. C'était super d'aller chercher Shipulin dans ces conditions." Son dauphin du précédent exercice, le Norvégien Johannes Boe, a limité les dégâts avec une 4e place alors que l'Allemand Simon Shemp, considéré comme une menace par Fourcade avant le démarrage de la Coupe du monde, n'en finit pas de décevoir (17e). Avec plus de 100 points d'avance au classement général, le Français a de toutes façons déjà fait le vide derrière lui.

Christian Grégoire