Coupe du monde de biathlon : Tarjei Boe s'impose sur la poursuite, Simon Desthieux décroche une belle troisième place

Publié le , modifié le

Auteur·e : Alexandra Lopez
Tarjei Boe coupe du monde de Biathlon.
Tarjei Boe s'impose sur la poursuite de Nove Mesto le 7 mars 2021 | ALEXEY FILIPPOV / SPUTNIK / SPUTNIK via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Norvégien Tarjei Boe s'est imposé sur la poursuite 12,5km de Nove Mesto comptant pour la Coupe du monde de biathlon ce dimanche 7 février 2021. Impérial, l'ainé des frères Boe a surclassé son frère, Johannes, qui décroche une belle deuxième place. Le Français Simon Desthieux, vainqueur du sprint la veille, termine sur la troisième marche du podium après un sprint final de folie.

C’est une belle journée pour la famille Boe. Les deux frères Norvégiens se sont retrouvés sur le podium de cette poursuite à Nove Mesto (République tchèque). Mais cette fois, c'est l'aîné qui a terminé sur la plus haute marche après une course bien maitrisée et une seule faute derrière la carabine (19/20). Cette belle prestation lui permet de signer une troisième victoire cette saison et de remporter une poursuite, dix ans après son dernier succès dans cette spécialité. 

Bonne opération pour Johannes Boe

Malgré quelques petites frayeurs, notamment après ses deux fautes sur le premier tir couché, Johannes Boe a su redresser la barre. L'actuel leader du classement général de la Coupe du monde a été impérial sur les skis. En signant le meilleur temps de course et en réalisant un sans-faute sur le dernier tir, il est parvenu à revenir à la deuxième place (+8,2s). Sa performance est synonyme de bonne opération puisque le Norvégien compte désormais 33 points d'avance sur son rival au classement général, Sturla Holm Laegreid qui a terminé en cinquième position (+13,4s). 

Deuxième podium consécutif pour Simon Desthieux 

Nove Mesto réussit à Simon Desthieux. Parti en première position, le Français se retrouve finalement sur la troisième marche du podium (+11,5s). A l'aise sur le pas de tir (18/20), le biathlète de 29 ans a signé une incroyable performance sur le sprint final pour monter une nouvelle fois sur le podium après sa victoire sur le sprint, samedi 6 mars. Quentin Fillon Maillet et Emilien Jacquelin sont dans le top 10, décrochant respectivement les sixième (+13,5s) et septième (+14,8s) places. Antonin Guigonnat, moins performant aux tirs (15/20), a terminé à la 21e place (+1'51"5) tandis que Fabien Claude est arrivé 49e (+3'29"7).  

-

Biathlon