Coupe du monde de biathlon : Fabien Claude, 2e, offre un premier podium à l'équipe de France

Publié le , modifié le

Auteur·e : Célia Sommer
Fabien Claude au tir
Meilleur résultat en carrière pour Fabien Claude lors de la poursuite à Kontiolahti | Alexey Filippov / Sputnik / Sputnik via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après un scénario totalement fou, le biathlète français Fabien Claude a terminé en deuxième position de la poursuite hommes 12,5 km, ce samedi à Kontiolahti (Finlande). Il décroche un premier podium pour l'équipe de France depuis l'ouverture de la Coupe du monde et signe la meilleure performance de sa carrière. La victoire est revenue au Suédois Sebastian Samuelsson tandis que le Norvégien Johannes Boe a craqué sur le dernier tir et complète le podium.

Première grande émotion sur la Coupe du monde de biathlon. Au terme d’une course à rebondissements, le Français Fabien Claude, 25 ans, a décroché la deuxième place du classement sur la poursuite hommes 12,5 km, ce samedi 5 décembre à Kontiolahti (Finlande), derrière le Suédois Sébastien Samuelsson (2e au classement général). Le Norvégien Johannes Boe (1er du général) termine à la troisième position. Fabien Claude ouvre le compteur de podium pour l’équipe de France dans ces championnats du monde, et réalise surtout la meilleure performance de sa carrière.

Longtemps devant, le leader (210 points) Norvégien Johannes Boe, 27 ans, a craqué sur la fin de course. Fabien Claude, qui avait pourtant mal débuté avec 17/20 au tir, a fait une remontée spectaculaire, en sortant 3e du dernier tir. Il a attaqué le Norvégien dans la dernière bosse, lui a coupé la route et l'a distancé très rapidement. "En réalité, le plan était de faire sentir que j'étais là, je ne voulais pas partir dans la bosse, je voulais monter à mon rythme. Mais quand j'ai vu que je montais plus vite, je me suis dit 'Je mets pas tout, mais j'y vais'. J'allais pas lâcher dans la dernière ligne droite", s'est exprimé le Français au micro de la chaîne l'Equipe. Quant à Johannes Boe, il a admis avoir appréhendé le sprint avec Fabien Claude. "Ma forme n’est pas à la hauteur de mes espérances", a-t-il concédé.

La Remontada des Français

Une course qui a aussi permis aux Français de se rassurer, après un début raté dans la compétition le week-end dernier. Trois d'entre eux figurent dans le top 10 ce samedi, et quatre dans le top 15. Emilien Jacquelin, parti à la 39e position, a réussi à remonter à la 8e place. Quentin Fillon Maillet, 30e au départ, a également réalisé une très belle course et a terminé en 10e position. "Le contrat aujourd'hui était de remonter le maximum de places. On a une équipe avec un gros potentiel, notre place est sur le podium. C'est hyper dur, mais on se doit d'être au moins une fois sur le podium à chaque course", a réagi le Français de 28 ans. Simon Desthieu finit 15e et Antonin Guigonnat 29e.

Biathlon