Championnats du monde de biathlon : Emilien Jacquelin sort de l'ombre

Publié le , modifié le

Auteur·e : Elena Cervelle
Jacquelin poursuite Antholz

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Emilien Jacquelin est le nouveau champion du monde de la poursuite. Sacré aux Mondiaux de biathlon à Antholz ce dimanche au terme d'une course d'anthologie, le jeune homme de 24 ans s'est surtout révélé cette saison en montant sur un podium de Coupe du monde pour la première fois. Retour sur le parcours d'un athlète nourri au biathlon depuis son enfance.

Au bout du suspense, Emilien Jacquelin est allé chercher son premier titre mondial avec les tripes. Il a remporté la poursuite avec la manière, réalisant le sans-faute au tir, et en déposant Johannes Boe, octuple champion du monde, dans les derniers mètres de quoi impressionner ses pairs, même si lui, ne le réalise pas encore. "Je savais que je pouvais faire quelque chose de grand aujourd'hui mais pas gagner, c'est incroyable. Je sais que j'ai gagné mais je ne réalise pas encore", réagissait le désormais champion du monde au micro d'Eurosport. Le Norvégien laisse ce titre lui échapper pour la 3e année consécutive (2e en 2017, 2019, 2020).

 

à voir aussi Championnats du monde de biathlon : revivez le sacre d'Emilien Jacquelin sur la poursuite Championnats du monde de biathlon : revivez le sacre d'Emilien Jacquelin sur la poursuite

Meilleur débutant en 2018

Pourtant, des indices auraient pu indiquer la réussite du Grenoblois. En 2014, il est médaillé de bronze aux championnats du monde juniors sur l'individuel. Rebelote en 2015, mais sur le relais. De belles performances qui lui ont permis d'intégrer l'IBU Cup, le niveau inférieur à la World Cup, où il remporte le sprint de Sjusjoen, en Norvège, en 2017. Des résultats qui lui ont permis d'être nommé meilleur débutant en 2018 par la fédération internationale. 

Il a intégré l'équipe de France pour la Coupe du monde de biathlon lors la saison 2017-2018 où il a fait des débuts probants. En Autriche, à Hochfilzen, il est monté sur son premier podium avec le relais masculin grâce à un sans-faute. Mais pour son premier podium individuel il faudra attendre la saison 2019/2020 où il s'est vraiment révélé. Début décembre, dans ce même stade autrichien, Jacquelin prend la 3e place de la poursuite grâce à un 20/20 derrière Johannes Boe. Déjà un signe de leur duel épique aux Mondiaux ? 

Un sacre comme une suite logique

Peut-être bien, mais tout au long de la saison, le jeune isérois a confirmé les espoirs placés en lui. 7 podiums, et surtout, une première victoire en Coupe du monde, avec le relais à Ruhpolding en Allemagne, avant de récidiver avec le relais mixte la semaine suivante. Pas de succès individuel donc mais celui-ci aux Mondiaux pourrait bien être le premier d'une longue série. Une belle progression depuis sa 29e place à Östersund en 2019. 

Aujourd'hui, le jeune homme de 24 ans a montré à l'ensemble du monde du biathlon qu'il fallait désormais compter sur lui. Actuellement 7e au classement général de la Coupe du monde et leader du classement de la poursuite devant Quentin Fillon-Maillet et Johannes Boe, il peut espérer beaucoup mieux d'ici les trois dernières épreuves de la World Cup et surtout mercredi pour l'individuel masculin. Pas de quoi le comparer, encore, à un Martin Fourcade stratosphérique, mais le biathlon français a de beaux jours devant lui. 

Elena Cervelle @Elena_Cvl

Biathlon