Biathlon / Relais dames d'Hochfilzen : l'Italie triomphe, la France troisième

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Dorangeon
Simon
Julia Simon a pris une part importante dans la troisième place du relais dames français. |

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le premier relais féminin de cette saison de Coupe du monde, disputé ce dimanche à Hochfilzen (Autriche), est revenu à l'Italie, qui a réalisé une course quasi-parfaite au tir. Le relais français, composé de Anaïs Chevalier, Julia Simon, Célia Aymonier et Anaïs Bescond, finit à la troisième position. La dernière tricolore a lutté jusqu'au bout avec la Suédoise, Hanna Öberg, avant d'être battue au sprint sur la ligne d'arrivée.

Les Françaises avaient fini la saison 2017-2018 sur victoire en relais à Oslo. Elles entament la nouvelle année collective sur un podium. Composé de Anaïs Chevalier, Julia Simon, Célia Aymonier et Anaïs Bescond, le relais bleu a terminé troisième de la première course par équipe de la Coupe du monde, derrière l'Italie et la Suède. 

Privées de Justine Braisaz, laissée au repos, les Bleues ont réalisé une course aboutie, malgré quelques pioches au tir (9 en tout). Julia Simon, qui a succédé à Anaïs Chevalier sur la piste, a notamment été performante, comme elle l'a été dans les courses individuelles depuis le début de saison. La jeune femme de 22 ans, benjamine du relais, a réussi à porter ses coéquipières. Partie en sixième position, elle a répondu présente pour passer le relais à la place de dauphin. "C'est juste un travail d'équipe", confiait Julia Simon au micro de la Chaîne L'Equipe, qui est la première française au classement individuel.

Onze podiums en seize courses

Profitant de la contre-performance de certaines nations (Allemagne, Norvège), les Bleues sont restées dans le groupe de tête tout au long de la course. Anaïs Bescond, dernière relayeuse, a réalisé un temps de ski de haute volée, en ne commettant qu'une pioche. A la lutte avec la Suède pour la deuxième place, l'expérimentée françaises s'est toutefois fait avoir dans le dernier tour en emmenant Hanna Öberg, qui a su s'imposer au sprint. Avec cette troisième place, les Bleues décroche un onzième podium sur le seize dernières courses. Signe de régularité du relais féminin français. 

Devant, l'Italie s'est montrée irréprochable lors de ce relais. Pour leur premier succès par équipe depuis 2015 (c'était déjà à Hochfilzen), l'équipe menée par Dorothea Wierer l'ont emporté par leur prestation au tir : trois pioches en tout. 

Biathlon