Justine Braisaz lors du sprint d'Oberhof

Biathlon - Oberhof : Les Françaises tiennent leur premier podium d'un relais remporté par la Norvège

Publié le , modifié le

A l’issue d’un relais femmes à suspense du côté d'Oberhof, comptant pour la coupe du monde de biathlon, la Norvège s’est imposée devant la Suède et la France. Une troisième victoire en autant de courses pour les Norvégiennes. Les Françaises ont, elles, réussi à décrocher leur premier podium de la saison.

100%. Elles sont décidément imbattables. Les Norvégiennes ont levé les bras lors du troisième relais de la saison sur la plus haute marche du podium, en autant de courses. Pour la première fois, elles n’ont pas été accompagnées des surprenantes Suisses, cinquièmes aujourd’hui (+1’24’).  A la suite d'un jeu de chaises musicales les choses se sont décidées lors du dernier relais et du dernier tir debout lors d’un mano a mano entre Tiril Eckhoff pour la Norvège, Justine Braisaz pour la France et d'Hanna Oeberg pour la Suède. 

Un jeu de chaises musicales

Avant ce jeu à haute tension, plusieurs nations ont occupé la tête de la course, dont la Norvège à l'issue du premier tir, grâce à Synnoeve Solemdal. Mais cette dernière a complètement craqué sur le debout (3 fautes), pour laisser la tête à la Française Julia Simon qui a su tenir la cadence aux tirs (1 faute tir couché + 2 fautes sur le debout). Dès le deuxième relais, les Suissesses, habituées à animer les relais depuis le début de la saison, ont pris les choses en main grâce à une impeccable Selina Gasparin (10/10 aux tirs). Elle a donné le relais à sa soeur, avec 26 secondes devant la Finlande et plus de 40 secondes d'avance sur la Française Anaïs Bescond, auteure d'une  prestation en demi-teinte, 3 fautes sur le couché avant un "perfect" sur le debout.

Dans le troisième relais, Aita Gasparin, a cédé dès le tir couché, laissant la course aux mains de la Suède, de la France et de la Norvège revenue dans le match grâce à sa fusée Marte Olbu Roeiseland. Comme Bescond, Célia Aymonier a été performante aux tirs debout (5/5) avant d'être performante sur les skis. A bloc , elle s’est accrochée à  Roeiseland pour permettre à Justine Braisaz de bien entrer dans la bataille finale.

Le match entre Tiril Eckhoff, Justine Braisaz et Hanna Oeberg a pu alors commencer. Il a fallu attendre le tir debout pour voir les différences se faire. Et la Norvégienne a fait preuve de sang froid, malgré une faute, pour s'envoler devant la Suédoise. La Française s'est effondrée sur le debout mais a assuré le podium. Au final, la Norvège a coupé la ligne d'arrivée avec 21 secondes d'avance sur la Suède et 33 secondes sur la France.

Ce premier podium peut servir de déclencheur pour l'équipe de France féminine. 

Biathlon