Le podium de la mass start de Nove Mesto
Le podium de la mass start de Nove Mesto | AFP

Biathlon - Nove Mesto : Kuzmina remporte la mass start, Anaïs Chevalier termine 3e

Publié le , modifié le

C'était Anastasiya Kuzmina et les autres ! La biathlète russe, naturalisée slovaque, a écrasé la mass start de Nove Mesto ce dimanche. En tête de bout en bout, elle s'est adjugée la victoire devant sa compatriote Paulína Fialková et la Française Anaïs Chevalier. Malgré une faute au tir, la Slovaque, impériale sur les skis, a devancé ses adversaires de plusieurs dizaines de secondes au terme d'un dernier tour dont elle a le secret.

Anastasiya Kuzmina s'est imposée avec la manière ! Et pourtant, rien ne laissait présager ce scénario. Plus rapide sur les skis mais mise sous pression par l'Italienne Dorothea Wierer, auteure d'un 15/15 avant le dernier pas de tir, on pensait que la victoire se jouerait entre ses deux grandes dames de la discipline. Mais l'Italienne a craqué au pire des moments. Elle a sorti une balle, laissant filer une Kuzmina qui n'en demandait pas tant. Pire, elle a même payé ses gros efforts dans le dernier tour de piste en voyant Paulína Fialková et Anaïs Chevalier lui passer devant pour le podium.  Triple championne olympique, Kuzmina va finalement s'imposer et signer son premier succès de la saison, le 14e de sa carrière, en devançant sa compatriote Paulina Fialkova de (+12"1) et Anaïs Chevalier (+13"3).

 

Remarquable Chevalier

Pour Chevalier, il s'agit du 8e podium en Coupe du monde et le premier de la saison. La biathlète de 25 ans, qui avait pris la 4e place du sprint vendredi, a remarquablement coiffé Wierer dans la dernière ligne droite pour s'inviter dans le Top 3. "Je savais que j'étais vraiment bien en skis. Fialkova est un peu au-dessus de moi normalement mais avec mes skis, je me suis dit que ça pouvait le faire dans le dernier tour, a déclaré la Française au micro de la Chaîne L'Equipe. Mon objectif était de la rattraper. Puis j'ai vu qu'on remontait sur Wierer. Dans la dernière bosse, j'ai tout mis. Troisième avec 3 fautes, je n'aurais pas pu espérer grand-chose de mieux donc c'est vraiment chouette. Les techniciens ont fait un boulot extraordinaire aujourd'hui. Je pense que la moitié du travail se fait grâce au travail qu'ils ont réalisé. J'avais des skis incroyables. Merci à eux.", a-t-elle ajouté. 

Ce fut en revanche plus compliqué pour les autres tricolores avec une Justine Braisaz qui a fini 8e. Julia Simon 17e et Anaïs Bescond 21e.

Alexis Ibohn AlexisIbohn

Biathlon