Biathlon : Martin Fourcade monumental sur la poursuite à Ruhpolding, Quentin Fillon-Maillet finit 2e

Publié le , modifié le

Auteur·e : Julia Solans
Fourcade remporte la poursuite à Ruhpolding

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

A la fois coéquipiers et adversaires, Martin Fourcade et Quentin Fillon-Maillet ont dominé la poursuite hommes à Ruhpolding ce dimanche. Partis en tête, les deux Français n'ont jamais été rattrapé. En parfaite synchronisation jusqu'à la mi-course, c'est finalement le quintuple champion olympique qui a pris les commandes de la poursuite. Il s'est imposé grâce à une performance de gala (20/20 au tir) devant Quentin Fillon-Maillet et Vetle Sjåstad Christiansen.

Partis respectivement en première et deuxième position, Martin Fourcade et Quentin Fillon-Maillet ont parfaitement géré leur course. Sous un ciel presque dégagé et avec peu de vent, toutes les conditions étaient rassemblées pour livrer la performance idéale. Et les deux Tricolores ont commencé fort avec un 10/10 aux tirs couchés. Ils ressortent côte à côté, à seulement une seconde d'écart. 

Malheureusement, la symbiose s’arrête au premier tir debout où Quentin Fillon-Maillet rate sa dernière balle et est contraint de passer par l’anneau de pénalité. Une erreur qui lui fait perdre de précieuses secondes sur le leader mais sans pour autant permettre à Vetle Sjåstad Christiansen de revenir à sa hauteur. Toujours deuxième, le biathlète de 27 ans fait appel à toute sa concentration pour réaliser un dernier tir parfait. Et ce 5/5 lui garantit la deuxième marche du podium, derrière son compatriote. Pendant ce temps, Martin Fourcade savoure tranquillement son 20/20 et franchit la ligne d'arrivée en 31'26''8. Soulagé, la star du biathlon conserve son maillot jaune de leader du classement général. Après ses victoires au sprint 10 km et au relais 4x7,5 km ce samedi avec l’équipe de France, le Tricolore vit une saison jusque-là parfaite.

Tout proche du triplé

A un centième près, le podium aurait pu être encore plus beau. Parti 5e de la poursuite, Simon Desthieux a d'abord tenté de se défaire d'un Benedikt Doll solide. Et la bataille s'avère coriace. Le Français ne doit surtout pas craquer aux tirs s'il veut tenter d'accrocher la troisième place. Alors que Vetle Sjåstad Christiansen attaque sur les skis et devance l'Allemand, Desthieux signe un 15/15 qui lui permet de ressortir derrières ses compatriotes tricolores. Au coude à coude avec le Norvégien lors du dernier tir debout, les deux hommes partent sur l'anneau de pénalité avec une faute chacun, tout en assistant au retour de Benedikt Doll. Il ne reste désormais plus que la dernière ligne droite pour départager les trois hommes. Doll abdique avant même le début du sprint final tandis que le Tricolore fait l'effort de mettre son ski en avant dans le dernier mètre mais ce ne sera pas suffisant. Le Norvégien est officiellement troisième... à un centième de différence.

A noter également les très belles performances françaises d'Emilien Jacquelin qui termine 6e (+1'04''9) en faisant 3 fautes et Antonin Guigonnat qui s'offre la 8e place (+1'06''4) avec seulement une faute au compteur.

Biathlon