Biathlon : Fourcade et le relais masculin deuxièmes derrière la Norvège

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Gorgeu
Fourcade lors du relais à Ostersund

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Trois jours après un quadruplé historique, la bande à Fourcade a de nouveau performé lors du premier relais de la saison à Östersund. Les Tricolores Martin Fourcade, Simon Desthieux, Quentin Fillon-Maillet et Émilien Jacquelin ont terminé derrière la Norvège, auteure d’une quatrième victoire consécutive dans cette épreuve. Le duel entre Fourcade et Johannes Boe a bien été déterminant. C'est sur les skis que le Norvégien a fait la différence alors que Fourcade a été auteur d'un 10/10 malgré le vent, un acteur principal de la course.

Les Norvégiens ont construit sur le tard leur succès lors de ce relais d'Östersund, contrairement aux Français qui ont joué les premiers rôles lors des quatre relais. Premier relayeur pour les Bleus, Emilien Jacquelin a été impeccable sur le couché (5/5). Il a fallu attendre la séance du tir debout pour voir les premiers écarts se faire. À ce jeu, l’Allemand Erik Lesser a dégainé les balles à toute vitesse en réalisant le sans-faute. Malgré une erreur, Jacquelin est sorti avec 10 secondes de retard. Au moment de donner le relais à Quentin Fillon-Maillet, le débours n’était plus que de sept secondes. A ce moment-là, Johannes Dale (8/10) plaçait la Norvège à 14 secondes.

C'est alors que le vent est rentré sur scène. Il a été plus fort que les tirs couchés des deuxièmes relayeurs qui ont enchaîné les pioches. Auteur de quatre fautes, Fillon-Maillet a dû effectuer un tour de pénalité. Les autres nations ont évité cette sanction et l’Italien Bormolini a sorti son épingle du jeu, avec seulement deux pioches. Il est sorti en tête du pas de tir avec treize secondes d’avance sur un duo composé de la Suède et la Norvège qui pointait le bout de son nez dans la course. Après avoir rectifié son tir sur le débout (5/5), Fillon-Maillet a mis en piste Simon Desthieux en 3e position, à 19 secondes de la Suède.

Boe vainqueur du duel attendu

Sur le tir couché des troisièmes relayeurs, Tarjei Boe, auteur d’une seule faute, a profité de l’effondrement du Suédois Ponsiluoma pour prendre les commandes de la course avec 17 secondes d’avance sur Simon Desthieux. Face aux bourrasques, les tirs debout n’ont pas changé les positions, entre le Norvégien et le Français, revenu à 11 secondes au moment de donner au dernier relayeur.

La bagarre entre Martin Fourcade et Johannes Boe a pu alors commencer. Auteur d’une faute sur le tir couché, Boe a lâché du temps au profit d'un Fourcade imperturbable (5/5). L’écart n’était plus que de huit secondes à la sortie du pas de tir. Mais sur les skis, le Norvégien a été le meilleur. Au moment d’aborder le dernier tir, il avait rattrapé les secondes perdues sur le couché. Le scénario du debout a été le même que le couché, un sans-faute pour Fourcade et une seule pour Boe. Mais le scénario était déjà scellé. 

Johannes Boe a eu le temps de saluer les supporters sur le bord de la piste avant d'offrir à la Norvège la quatrième victoire de rang en relais masculin (ndlr : Coupe du monde et championnats du monde compris). Le quatuor français, qui a obtenu trois podiums la saison passée, a donc pu monter une nouvelle fois sur le podium d'Östersund, concluant une formidable première semaine de Coupe du monde.

Biathlon