Marie Dorin Habert
La Française Marie Dorin Habert | AFP - TT NEWS AGENCY - CHRISTINE OLSSON

Biathlon - Coupe du monde : Fourcade pour prendre le large, Dorin pour dire adieu

Publié le

Martin Fourcade va tenter de s'approcher d'un 7e Gros Globe de cristal d'affilée lors de l'avant-dernière étape de la Coupe du monde de biathlon à Oslo qui marquera les adieux à la piste de Marie Dorin, de jeudi à dimanche.

Diminué par une gastro-entérite après ses exploits des JO (3 médailles d'or), Fourcade a rapidement repris ses bonnes habitudes, effectuant un retour fracassant dimanche à Kontiolahti (Finlande) avec une 2e place sur la mass start. Son grand rival Johannes Boe ne s'étant classé que 19e, voilà le quintuple champion olympique, auteur de son 16e podium en 16 épreuves cet hiver, nanti d'une avance de 43 points au classement général à cinq courses du terme de la saison (le 25 mars à Tyumen en Russie), dont deux au programme d'Oslo (sprint et poursuite). Une très belle opération qui lui permet d'aborder la dernière ligne droite avec beaucoup plus d'assurance.

Outre l'aspect comptable, le Français a surtout pris un net ascendant psychologique sur le jeune Norvégien (24 ans), incapable de profiter des déboires physiques de son adversaire. Boe, qui avait raflé 8 courses avant de débarquer aux Jeux, n'est reparti de Pyeongchang qu'avec un seul titre et semble singulièrement piétiner dans le "money time". Même si Fourcade préfère rester sur ses gardes.
 

Martin Fourcade : "J'ai les cartes en main"

"Cela ne présage de rien pour la suite, a-t-il confié. Désormais, j'ai plus les cartes en main, c'est à moi de faire ce qu'il faut. Mais il reste deux sprints-poursuites et ce sont des courses qui peuvent coûter très cher." Ce n'est pourtant pas le genre de la maison de faire des cadeaux et on voit mal comment Fourcade pourrait échouer si près du but, alors qu'il a l'occasion d'écrire une nouvelle page de sa légende en devenant le premier biathlète de l'Histoire avec 7 Gros Globe de cristal, juste devant le mythique norvégien Ole-Einar Bjoerndalen.     

Chez les dames, les Françaises n'ont plus grand chose à espérer au classement général, objet d'une lutte à 5  entre la leader Kaisa Makarainen et ses principales poursuivantes, la Slovaque Anatasiya Kuzmina, l'Italienne Dorothea Wierer, la tenante du titre allemande Laura Dahlmeier et la Bélarusse Darya Domracheva. Mais ce week-end sera forcément particulier pour Marie Dorin, qui va tirer sa révérence à 31 ans. 
 

La saison de la quintuple championne du monde, tête d'affiche du biathlon tricolore féminin mais petit à petit lâchée par son corps, aura été un long chemin de croix. Mais depuis l'annonce de sa future retraite, la Lyonnaise est comme libérée. Revenue des JO avec deux médailles (or du relais mixte, bronze du relais), elle va essayer de profiter à fond de ses deux ultimes sorties. 

"C'est un site qui a beaucoup compté sur moi, que j'aime beaucoup, où j'ai des souvenirs incroyables, a-t-elle expliqué durant les Jeux. Donc ça sera une très belle manière de finir ma carrière". 
 

AFP