Biathlon : Boe remporte le sprint, Fourcade 5e

Publié le , modifié le

Auteur·e : Elena Cervelle
Fourcade et Boe Ostersund

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après les décevants relais en ouverture de la Coupe du monde de biathlon à Östersund en Suède, les Français avaient à coeur de se rattraper. Bilan mitigé : Martin Fourcade, 5e au classement final, a réalisé deux erreurs au tir, comme ses homologues masculins mais réalisé une très bonne course sur les skis de quoi se rassurer. La course est remportée par Johannes Boe, devant son frère Tarjei, et le Russe Matvey Eliseev.

Les Français vont tirer un bilan mitigé de cette première course individuelle de la saison. Comme aux relais hier, l'efficacité et le réalisme sur le pas-de-tir a fait défaut à l'équipe de France. Martin Fourcade, 5e au classement, a sûrement de quoi avoir des regrets. Idéalement placé à l'issue du tir couché (5/5), il s'est cassé les dents au tir debout. Arrivé juste derrière Johannes Boe, il a pris beaucoup de temps pour tirer, et manqué deux cibles, ce qui lui a fait perdre de précieuses secondes.

Avec le 2e temps de ski et un dernier tour supersonique, il aurait pu venir titiller voir s'imposer sur ce sprint. “Je suis à la fois très déçu et très heureux. Même après ces deux tours de pénalité je prenais du plaisir sur la piste. Il y a de la déception mais je suis ravi de l’attitude. Je suis dans une bonne dynamique. Aujourd’hui j’ai retrouvé mes armes et la bataille ne fait que commencer”, annonçait-il au micro de L'Equipe après la course. 

Deux fautes au tir en moyenne 

Aucun Français engagé sur ce sprint n'a réussi le sans-faute. Tous les six ont au moins réalisé deux fautes (3 pour Fabien Claude). Si Simon Desthieux et Quentin Fillon-Maillet, Martin Fourcade et Antonin Guigonnat avaient bien lancé leur course en réalisant le plein sur le premier tour couché, c'est le debout qui leur a posé le plus de soucis. Une précision au tir qu'il faudra réajuster avant de prendre le départ de l'individuel mercredi. A noter, la belle prestation du jeune Emilien Jacquelin (11e et 9e temps de ski), deuxième meilleur Français aujourd'hui, qui a montré qu'il allait falloir compter sur lui cette saison. Derrière, Fillon-Maillet a pris la 12e place, Desthieux la 14e, Fabien Claude la 19e et Guigonnat la 20e. 

Doublé norvégien devant deux Russes

Les deux autres biathlètes en forme sur ce sprint ce sont les deux frères norvégiens. Tarjei Boe a pris les commandes de la course avec une seule faute au tir et le troisième temps de ski. Johannes Boe a répliqué dans la foulée, malgré une faute sur le tir couché, sa vitesse de ski (meilleur temps) et sa rapidité d'exécution sur le tir debout (5/5) lui ont permis de s'imposer sans soucis. Les Norvégiens ont d'ailleurs longtemps cru à un triplé avec Johannes Dale bien parti et avec également une copie quasi parfaite (9/10) mais trop lent sur les skis pour terminer sur le podium (7e). 

Les deux Russes Loginov et Eliseev se sont longtemps "tirés la bourre" et l'état de fatigue d'Eliseev après avoir franchi la ligne témoigne bien de l'effort réalisé par le Russe. Avec un sans-faute au tir, il a complété le podium derrière le duo norvégien à quelques dixièmes de seconde de Tarjei Boe. Alexander Loginov, 2e du classement général la saison passée, a terminé 4e. 

Elena Cervelle @Elena_Cvl

Biathlon