Lowell Bailey
Lowell Bailey, accompagné de sa femme et sa fille, offre sa première médaille aux Etats-Unis. | AFP

Bailey en or, Fourcade seulement troisième du 20km

Publié le , modifié le

Martin Fourcade est tombé ! Quadruple tenant du titre, le biathlète français a trouvé plus fort que lui sur le 20km individuel, aujourd’hui. A Hochfilzen, c’est l’Américain Lowell Bailey qui s’impose (48’07’’4) devant le Tchèque Ondrej Moravec (+3’’3) et Martin Fourcade (+21’’2), qui complète le podium.

Deux fautes sur ses deux premières balles aux tirs couchés. Des imprécisions fatales pour Martin Fourcade. Le Français avait pourtant le meilleur temps au ski. Aux JO 2014 comme aux trois précédents Mondiaux (2013, 2015, 2016), le Français n’avait fait qu’une faute. Aujourd’hui, il a tremblé et laissé son titre pour une balle de trop.

Parti avec le dossard n°4, il avait de réels motifs d’inquiétude avec les Norvégiens Ole Einar Bjoerndalen et Johannes Boe programmés en 95e et 96e positions. Mais c’est finalement le 100e partant, Lowell Bailey qui a coiffé tout le monde. A 35 ans, c’est le premier titre mondial pour l’Américain. Vainqueur ce jeudi, il a tout simplement fait un 20/20 au tir, tout comme Ondrej Moravec, en argent. La différence se fait là aujourd’hui.

Devant leur public, les Autrichiens ont déçu avec Simon Eder (12e, +1’31’’6) en premier représentant. Côté français, Fillon Maillet finit en 17e position. Jean Guillaume Beatrix, cinq positions plus bas. Fabien Claude, appelé en urgence pour remplacer Simon Fourcade, accroche la 25e place. Simon Desthieux enfin, avec quatre fautes, ne pouvait espérer mieux que sa 51e position.