Ski de fond : il donne un coup de bâton à son adversaire, une plainte à la police est déposée contre le champion olympique russe et N.1 mondial

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Le champion olympique russe Alexander Bolshunov (au deuxième plan) s'en prend au Finlandais Joni Maeki dans la quête de la 2e place sur le relais de ski de fond de Lahti, le 24 janvier 2021
Le champion olympique russe Alexander Bolshunov (au deuxième plan) s'en prend au Finlandais Joni Maeki dans la quête de la 2e place sur le relais de ski de fond de Lahti, le 24 janvier 2021 | Jussi Nukari / Lehtikuva / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Agacé par sa troisième place lors du relais de la Coupe du monde de ski de fond à Lahti (Finlande) ce dimanche, le Russe Alexander Bolshunov s'en est pris violemment à son concurrent finlandais Joni Maeki, en lui donnant des coups de bâton. Une plainte a été déposée contre lui.

Il y a du rififi dans le monde du ski de fond. Le vice-champion olympique, Alexander Bolshunov, a complètement craqué lors du relais de la Coupe du monde de ski de fond à Lahti (Finlande), ce dimanche.

Visiblement agacé par le déroulement de la course, le numéro 1 mondial a donné des coups de bâton à son adversaire, Joni Maeki, avec lequel il était à la lutte pour la seconde place. En cause : le Finlandais avait pris le couloir le plus à droite, et le Russe a tenté de forcer le passage. A l'arrivée, le Russe ne s'est pas arrêté là puisqu'il n'a pas ralenti et est venu percuter le Finlandais, qui célébrait la deuxième place acquise avec le reste de son équipe. L'athlète est allé s'excuser quelques secondes plus tard. Mais c'était déjà trop tard, puisque le relais russe a été disqualifié à cause du "comportement antisportif" de Bolshunov.

Une plainte déposée contre Alexander Bolshunov

Ce lundi, la police finlandaise a annoncé qu'elle a été saisie pour punir les agissements du sportif russe. "L'incident a fait l'objet d'une plainte. Nous faisons une première évaluation pour voir s'il y a des preuves pour engager une enquête préliminaire", explique le porte-parole de la police locale, Tuomas Kuure.

Si l'affaire débouche sur des poursuites, Bolshunov risque une amende ou une peine pouvant aller jusqu'à deux ans d'emprisonnement en Finlande.

à voir aussi Coupe du monde de ski de fond : Lucas Chanavat, l'heure de la confirmation cette saison Coupe du monde de ski de fond : Lucas Chanavat, l'heure de la confirmation cette saison

Avec AFP

France tv sport francetvsport

Ski de Fond