Rafael Nadal - Barcelone 2011
Rafael Nadal, invincible à Barcelone | AFP - JOSEP LAGO

Simon et Nadal en piste

Publié le , modifié le

Gilles Simon côté français et Rafael Nadal côté favoris vont entrer en piste à Roland-Garros mardi lors de la 3e journée où on suivra également les premiers pas de Murray, Soderling, Sharapova et Clijsters.

Après Monfils, Gasquet et Tsonga, c'est au tour de Simon, le quatrième membre français du Top 20, d'entamer sa quinzaine par un premier tour largement à sa portée face au vétéran américain Michael Russell, 33 ans et 91e mondial. "Ca fait un petit moment que je ne l'ai pas vu, mais c'est un joueur que je connais bien parce qu'on jouait les challengers ensemble, on aimait bien s'entraîner ensemble. On pouvait faire des bons combats du fond", souligne Simon, 18e mondial, qui aimerait enfin réussir un bon Roland-Garros où son troisième tour de l'an dernier reste le meilleur résultat. "Ca fait très longtemps que je n'ai pas eu une sale défaite en Grand Chelem. Mes trois dernières défaites ont été contre Federer, Nadal et Murray", rappelle le N.4 français qui, en cas de succès mardi sur le Central, retrouverait Jérémy Chardy ou le grand talent bulgare Grigor Dimitrov au deuxième tour. Outre Simon et Chardy, huit autres Français seront sur les courts. Parmi eux, le qualifié Eric Prodon qui a tiré un gros lot en rencontrant le Britannique Andy Murray, N.4 mondial, contre qui il faudra un immense exploit.

Nadal au révélateur Isner

Chez les filles, on suivra les premiers pas des jeunes Caroline Garcia et Kristina Mladenovic ainsi que l'entrée en lice sur le Central de Virginie Razzano, qui a courageusement décidé de participer au tournoi une semaine après le décès de son fiancé de longue date Stéphane Vidal. Sur le Central, Rafael Nadal, tenant du titre, ne va pas forcément s'amuser face à la tour américaine John Isner. Celui-ci n'est certainement pas un spécialiste de la terre battue mais sa taille (2,06 m) le rend très difficile à jouer sur son service et Nadal lui-même a pu déjà s'en rendre compte. Le N.1 mondial a toujours gagné mais ne s'est jamais baladé face au 39e mondial, y compris sur terre battue, s'imposant 7-5, 6-4 à Madrid l'année dernière après avoir gagné 7-5, 3-6, 6-3 à Indian Wells deux mois plus tôt."C'est un de ces joueurs que vous préférez éviter, surtout au premier tour. Son style de jeu le rend dangereux, il a un service incroyable. Il faudra que je sois patient en attendant une ouverture", résume le Majorquin.

Les Français en lice

Simple messieurs (1er tour):
Gilles Simon (FRA/N.18) - Michael Russell (USA)
Eric Prodon (FRA) - Andy Murray (GBR/N.4)
Jérémy Chardy (FRA) - Grigor Dimitrov (BUL)
Arnaud Clément (FRA) - Filippo Volandri (ITA)
Edouard Roger-Vasselin (FRA) - Lukas Rosol (CZE)
Nicolas Mahut (FRA) - Kevin Anderson (RSA/N.32)

Simple dames (1er tour):
Virginie Razzano (FRA) - Jarmila Gajdosova (AUS/N.24)
Caroline Garcia (FRA) - Zuzana Oondraskova (CZE)
Pauline Parmentier (FRA) - Ksenia Pervak (RUS)
Kristina Mladenovic (FRA) - Ayumi Morita (JPN)