Yaroslava Shvedova
La Russe Yaroslava Shvedova | MAXPPP - EPA - IAN LANGSDON

Shvedova, l'habituelle surprise

Publié le , modifié le

A 24 ans, Yaroslava Shvedova dispute son 7e Roland-Garros, que ce soit en qualifications ou dans le tableau finale. Pour une place en quarts de finale, la 142e mondiale, passée par les "qualifs" affronte la tenante du titre, Na Li (N.7). Mais ce n'est pas unique pour elle.

Yaroslava Shvedova pointe au 142e rang mondial à la WTA, mais elle est présente en 8e de finale. En juin 2010, elle était 29e mondiale, à l'issue d'un Roland-Garros exceptionnel, où elle avait atteint les quarts de finale. Et ce n'était même pas une surprise pour elle, puisqu'elle avait déjà atteint le 3e tour l'année précédente, après être passée par les qualifications, tombant finalement face à Maria Sharapova, en trois manches. Des blessures, un manque de constance, voilà qui explique que la Kazakhe ne soit pas restée au plus haut.

Joueuse de double

Son classement actuel l'a contrainte à passer une nouvelle fois par les qualifications cette année. La Croate Tomljanovic, l'Amééricaine Vandeweghe, la Roumaine Bogdan sont tour à tour tombées, ce qui lui a ouvert les portes du tableau final. Au 1er tour, la Luxembourgoise Minella (87e mondiale), la Suédoise Arvidsson (54e mondiale) au 2e, l'Espagnole Suarez-Navarro (46e mondiale), voilà comment elle s'est fait un chemin vers ce 8e de finale. Particularité de la joueuse: elle participe au double, cette année comme les précédentes, aux côtés de l'Américaine Vania King. Ensemble, elles ont remporté l'épreuve de Wimbledon et de l'US Open, étant demi-finaliste ici-même en double dame et même finaliste en double mixte.

Face à elle, elle trouvera Na Li. La tenante du titre l'a déjà croisée, mais cela remonte à loin (2007), sur le gazon de Birmingham, pour une victoire de la Chinoise en trois manches. Après avoir eu du mal à se défaire au tour précédent de l'Américaine McHale, la tête de série N.7 se méfie. Elle a raison car à chaque fois qu'elle a fait un beau parcours à Paris, elle s'est offert une tête de série: Kanepi (19e) en 2009, Radwanska (8e), et Kleybanova (28e). Et comme Sofia Arvidsson a sorti la seule tête de série présente sur son chemin, Yaroslava Shvedova a conservé un bel appétit.