Maria Sharapova a écrasé Kaia Kanepi
Maria Sharapova | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Sharapova expéditive

Publié le , modifié le

Maria Sharapova disputera les demi-finales des Internationaux de France. La Russe (N.2) a maté l'Estonienne Kaia Kanepi (N.23) en deux sets secs, 6-2, 6-3 en un peu plus d'une heure. La belle blonde retrouvera jeudi la Tchèque Petra Kvitova (N.4) ou la Kazakhe Yaroslava Shvedova. Sur ce qu'elle a montré lors de ce quart de finale, elle partira avec la faveur des pronostics.

Maria Sharapova s'est qualifiée pour la troisième fois de sa carrière pour les demi-finales ici à Paris. C'est la deuxième demi-finale consécutive pour la N.2 mondiale. L'an passé, elle s'était inclinée face à la Chinoise Li Na, la future lauréate. Elle avait aussi été demi-finaliste en 2007 et s'était également arrêtée là. Sharapova, qui peut redevenir N.1 mondiale si elle va en finale, n'a laissé aucune chance à l'Estonienne, tête de série N.23, qui avait déjà été quart de finaliste à Roland-Garros en 2008.

Sharapova n’est plus qu’à deux matches de réaliser son rêve : gagner Roland-Garros et remporter ainsi une fois chaque Grand Chelem. Après avoir sué plus de trois heures pour sortir la Tchèque Zakopalova au tour précédent, la native de Sibérie a fait parler la poudre pour littéralement étouffer son adversaire balte en 1h14. Kaia Kanepi, pourtant dotée d’un beau gabarit et d’une force de frappe adéquate, n’a jamais vraiment pu se défaire de l’emprise de la Russe, sûre de sa force (tranquille).

Kanepi vite débordée

La tombeuse de Caroline Wozniacki a d’entrée craquée, concédant un break sur le premier jeu du match. Même si Sharapova a perdu son engagement dans la foulée, ce n’était qu’un feu de paille pour la pauvre estonienne qui s’est vite retrouvée dépassée par la profondeur des coups adverses. Un premier jeu blanc pour confirmer le break (3-1) puis un second pour porter l’estocade à 5-2 grâce aux fautes directes de Kanepi permettaient à Sharapova de conclure le premier acte en 35 minutes.

Dans la deuxième manche, la Floridienne d’adoption poursuivait sa destruction en règle malgré un break initial signé Kanepi qui a mené 2-0. Sharapova ne lui a pas laissé le temps d’espérer plus que ça, accentuant la pression et promenant l’Estonienne aux quatre coins du terrain. Sur une nouvelle faute en coup droit, la Russe réalisait le break fatal pour mener 3-2 puis 5-2 (sur une faute en revers de sa rivale). Elle commettait alors un horrible jeu de service qui ne contrariait pas pour autant sa marche en avant, et concluait derrière (6-3) sur un énième revers manqué d’une Kanepi trop inconstante pour espérer intégrer le dernier carré.