Cristiano Ronaldo joie buteur et victoire Juventus

Serie A : La Juve assomme la Viola

Publié le , modifié le

Insolent leader et toujours invaincue, la Juventus a enchaîné une cinquième victoire consécutive sur le terrain de la Fiorentina (3-0) samedi lors de la 14e journée du championnat d'Italie. La Juve n'a laissé que deux points en chemin cette saison en Serie A, contre le Genoa (1-1, 9e journée). Elle prend provisoirement onze longueurs d'avance sur le dauphin Naples, en déplacement à l'Atalanta Bergame lundi.

Contre des Florentins combatifs mais trop approximatifs, les Turinois n'ont pas forcé leur talent pour ramener les trois points de Toscane. Au terme d'une demi-heure d'observation, c'est Rodrigo Betancur qui délivre la Vieille Dame. Après un une-deux d'école plein axe avec Paulo Dybala, il profite de l'appel de Cristiano Ronaldo pour s'insérer dans la surface et tromper du gauche à ras de terre Alban Lafont (31).

En seconde période, le capitaine et défenseur Giorgio Chiellini reprend dans la surface adverse une tête de Cuadrado d'une volée maladroite mais mal repoussée par Lafont: 2-0 (69). Enfin, Cristiano Ronaldo y est allé de son but sur penalty (79) après une main d'Edmilson Fernandes dans la surface. Le dixième but de la saison pour le Portugais, qui rejoint le Polonais du Genoa Krzysztof Piatek en tête du classement des buteurs.

Avant de recevoir la Juve, la Viola venait d'enchaîner cinq matchs nuls et n'avait plus gagné depuis la 7e journée contre Bergame (2-0). Un parcours très moyen qui se traduit par une très moyenne 11e place au classement, en attendant les matchs de ses concurrents directs. Plus tôt samedi, la Spal (15e) réduite à dix a fait match nul 2-2 contre Empoli (16e), deux rivaux dans la lutte pour le maintien.

L'affiche de la journée opposera dimanche soir la Roma, sous pression à une décevante 7e place, à l'Inter Milan, troisième. Et dans leur duel à distance pour la quatrième place, qualificative en Ligue des champions, l'AC Milan (5e) recevra Parme alors que la Lazio Rome ira au Chievo Verone, la lanterne rouge.

AFP