Serge Philippot
Serge Philippot | DR

Serge Philippot : "Un bordel phénoménal sur le court"

Publié le , modifié le

Où étiez-vous le 5 juin 1983 ? Beaucoup se souviennent qu'ils ont passé leur dimanche après-midi à regarder la finale de Roland-Garros. Devant leur télévision ou aux abords du Court Central, les mains moites et la gorge serrée, ils ont vibré derrière un grand gaillard au charisme incroyable : Yannick Noah. En battant Mats Wilander 6-2, 7-5, 7-6, le Français atteint le sommet de sa carrière tennistique. Retour sur Noah 83 avec le photographe Serge Philippot.

Ce 5 juin 1983, Serge Philippot immortalise la victoire de Yannick Noah sur des dizaines de mètres de bobines. Un mitraillage en règle dans toutes les positions pour illustrer le Tennis Magazine qui doit sortir dès le lundi. Quand Noah gagne et se retourne vers son clan, il échappe à l'œil du photographe et de ses confrères. Serge Philippot ne ratera rien de la remise de la Coupe et de la soirée d'enfer qui s'est achevée au petit matin…

VIDEO : Serge Philippot raconte Noah 83

Voir la vidéo DmCloud