Sdiri longueur 2010
Le sauteur en longueur Salim Sdiri | AFP - Patrick Baz

Sdiri: "Je ne suis pas venu en touriste"

Publié le , modifié le

Qualifié in extremis pour les Mondiaux avec un dernier saut synonyme de minima lors du dernier meeting avant le rendez-vous coréen, Salim Sdiri ne participera toutefois pas à la longueur sans ambition: "Je ne suis pas venu en touriste", a-t-il clamé mardi devant la presse. "Une médaille, j'aimerais bien. J'ai fait 4e, 5e, 6e aux championnats du monde. Moi, j'en ai ras-le-bol!"

Q: Dans quel état d'esprit êtes-vous avant ces Mondiaux presque inattendus pour vous?
R: "C'est vrai que pour moi, j'étais parti pour une saison blanche. J'ai été arrêté pendant deux mois et demi à cause d'un problème à un tendon rotulien. On privilégiait la guérison, puis une reprise pour faire une grosse préparation en vue les Jeux de Londres. Ce n'était même pas prévu que j'aille aux championnats de France (à Albi, du 28 au 30 juillet). Et puis la guérison s'est effectué, j'ai demandé une dérogation à la Fédération pour pouvoir participer. Et c'est parti de là. Alors vous imaginez, je reprends et à mon troisième concours (après les France et une date en Estonie, ndlr), je fais 8,27 m, ma troisième meilleure performance! Oui, être ici c'est un très gros bonus."

Q: Vous sentez-vous en forme?
R: "Oui, aujourd'hui ça va bien. Mais avant de partir, sur ma dernière séance de musculation, je pensais déjà à la compétition, aux Mondiaux et j'ai poussé un peu trop fort. J'ai souffert d'une inflammation au niveau de l'insertion du moyen-fessier. J'ai dû faire une IRM dimanche car c'était horrible. Je n'arrivais même pas à faire un footing, ni un échauffement. Les résultats ont montré qu'il n'y avait rien et puis maintenant ça va beaucoup mieux, c'est passé. C'est un gros soulagement parce que je ne suis pas venu en touriste."

Q: Pouvez-vous espérer monter sur le podium dans ces conditions?
R: "Au bilan cette année, on est tous un peu dans le même paquet. C'est jouable, personne n'est imbattable, on n'est pas sur 100 m avec Bolt, où s'il avait pu faire la finale, même en déroulant, il gagnait. On n'a personne à 8,80 m. Une médaille, j'aimerais bien. J'ai fait 4e, 5e, 6e aux championnats du monde. Moi, j'en ai ras-le-bol!"

AFP