Charles Ollivon
Charles Ollivon, capitaine du XV de France | ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

XV de France : Le Top 14 accepterait d'étendre la fenêtre internationale de l'automne

Publié le , modifié le

Les présidents du Top 14 auraient voté à l'unanimité pour étendre la fenêtre internationale de l'automne à cinq semaines, contre trois habituellement, permettant aux Bleus de disputer deux matches de plus, a appris l'AFP de source proche du dossier.

Le XV de France, qui doit affronter la Géorgie, l'Australie puis l'Afrique du Sud entre le 7 et le 21 novembre, disposerait ainsi de deux dates supplémentaires. La Fédération française de rugby (FFR), de son côté, en souhaite six et refuse de valider le calendrier du Top 14 2020-2021, actuellement à l'étude, tant que sa proposition n'a pas été acceptée, privant ainsi les clubs de leurs opérations commerciales (abonnements, ventes de billets, packages spéciaux...).

Le projet fédéral a fait grincer des dents les clubs de l'élite, qui seraient ainsi privés de leur internationaux pendant 52 jours à partir du 11 octobre.

"Nous espérons que cette proposition permettra d'aboutir à un accord rapide"

Le contre-projet de la Ligue permettrait aux Bleus de jouer cinq matches, y compris la dernière journée du Tournoi des six nations face à l'Irlande au Stade de France, sur cinq week-ends consécutifs, du 31 octobre au 28 novembre. Le projet de la FFR, qui doit encore être validé par le conseil de World Rugby, permettrait aux Fédérations de renflouer leurs caisses mais priverait aussi les clubs de leurs internationaux pendant 52 jours à partir du 11 octobre.

"Il y a un point d'équilibre à trouver entre favoriser l'un sans trop désavantager l'autre. Ce point d'équilibre a été trouvé avec, à titre exceptionnel, deux matches internationaux en plus à l'automne 2020", a expliqué le président de la LNR Paul Goze à l'AFP. "Pour la santé des joueurs internationaux, pour les équilibres financiers des clubs et de la FFR, c'est le meilleur compromis possible. Nous espérons que cette proposition permettra d'aboutir à un accord rapide", a-t-il ajouté.

"Après six mois sans ressources, les clubs ont besoin de retrouver leur public et leurs partenaires par la reprise des championnats en septembre" (la première journée de la saison 2020-2021 est programmée le 4 septembre, ndlr), explique-t-on du côté de la LNR. "Près de 70% de leurs ressources dépendent de leur capacité à retrouver leurs abonnés, à remplir les stades et à fidéliser leurs partenaires. Etendre la mise à disposition des internationaux et valider la concomitance de davantage de journées de Top 14 avec des matches de l'équipe de France va pénaliser le championnat", détaille une autre source proche du dossier.

Antoine Dupont, 52 minutes en Top 14 cette saison

Car deux matches supplémentaires, c'est autant de doublons Championnat/équipe nationale sans internationaux pour les clubs (de la 5e à la 11e journée pour le Top 14, plus les finales européennes, selon le projet de planification FFR). Le Toulousain Antoine Dupont n'a ainsi passé que 52 minutes sur les pelouses du Top 14 cette saison, entre la Coupe du monde au Japon, le Tournoi des six nations et une blessure au dos. Les clubs de l'élite déplorent en effet de devoir se passer de leurs meilleurs joueurs pour "dix matches internationaux sur vingt-et-un week-ends" avec ce projet de tournée automnale porté par la FFR et le Tournoi des six nations 2021, programmé du 6 février au 20 mars. "La solidarité doit jouer dans les deux sens. Le rugby français repose sur un tissu de clubs professionnels dont la santé économique et sportive est essentielle", abonde d'ailleurs Goze.

Les clubs ont également acté la mise à disposition des internationaux selon le principe qui était en place pendant le Tournoi 2020 et souhaité par le sélectionneur Fabien Galthié: le XV de France pourra bénéficier de 42 joueurs pour préparer ses rencontres, le groupe étant réduit à 28 chaque jeudi. Pour combien de matches ?

AFP