XV de France - Ducuing: "Il fallait du changement, on en a eu"

XV de France - Ducuing: "Il fallait du changement, on en a eu"

Publié le

L'arrière de Bordeaux-Bègles Nans Ducuing, qui a comptabilisé quatre sélections sous l'ère Guy Novès, a reconnu jeudi qu'"il fallait du changement, on en a eu", après l'éviction de ce dernier remplacé par Jacques Brunel à la tête des Bleus. Interrogé sur la mise en place d'un staff tournant, idée émise mercredi par le président de la Fédération Française de Rugby Bernard Laporte, l'arrière de l'UBB a répondu: "à voir, c'est difficile de répondre comme ça de suite".

   "Il fallait du changement, on en a eu. Bernard Laporte et quelques autres veulent insuffler quelque chose de nouveau, cela en fait partie, a-t-il ajouté. Cela peut être bien d'avoir des discours différents mais il faut vraiment que tout le monde s'accorde, soit sur la même longueur d'onde. S'il y a un système de jeu établi et que des nouveaux arrivent derrière et changent tout, je ne sais pas comment cela va s'articuler. Mais pourquoi pas".  
 

Par ailleurs, Ducuing a réfuté l'idée que la nomination de Brunel pouvait être un avantage pour les joueurs de l'UBB en vue des échéances internationales immédiates.  "C'est sûr que Jacques nous connait bien mais vous avez vu dans quelle situation est le rugby français. Si on n'est pas bon, je pense qu'il ne fera pas de sentiment. On ne se dit pas "super, notre manager part (en équipe de France), c'est sûr que l'on va y être". Il n'y en a aucun d'entre nous qui résonne comme ça", a-t-il conclu.
 

AFP