Toulouse - Harlequins - H Cup
Toulouse a joué de malchance pour s'incliner contre les Harlequins | AFP - PASCAL PAVANI

Un de chute pour Toulouse

Publié le , modifié le

Dans un match qui paraissait à sa portée, le Stade Toulousain s’est incliné (24-31) face aux Harlequins. Toulouse concède sa première défaite en H Cup mais garde la tête de la poule 6. C’est la première victoire des Londoniens face aux Sudistes en quatre matchs. Une importante revanche une semaine après avoir été défaits, au Stoop.

Toulouse y a mis tout son cœur. Après avoir couru après le score quasiment tout le match, les joueurs de Guy Novès ont touché la victoire du doigt avant de devoir s’incliner en fin de rencontre (24-31). C’est la première défaite des Toulousains cette saison en Coupe d’Europe, qui voient leur qualification pour les quarts de finale remise à plus tard. Les Harlequins reviennent à la deuxième place de la poule 6, à égalité de points avec Toulouse.

Toulouse a fait le plein d’émotions. Face aux Harlequins, les hommes en noir sont passés par toutes les couleurs samedi lors de la quatrième journée de H-Cup. Devant leur public, les Dusautoir et compagnie ont longtemps bataillé pour revenir à la marque. Leurs efforts sont finalement restés vain.

Trois échecs de McAllister en 20 minutes

Dès la 13e minute un essai de Brown allait donner le ton de la rencontre. Sur une belle inspiration d’Evans au pied par-dessus la défense, les Harlequins prenaient les devants (3-8). Une journée difficile s’annonçait pour les Sudistes. Dans un mauvais jour, l’ouvreur néo-zélandais de Toulouse, McAlister, allait ensuite manquer trois pénalités sa portée durant les 20 premières minutes de la partie (8e, 17e, 20e). Mais avec orgueil, le club aux quatre Coupes d’Europe allait réagir juste avant la pause. Sur une action initiée par McAlister, Maestri concluait l’action entre les perches. De quoi permettre aux joueurs de Guy Novès de se relancer dans le match juste avant la pause (15-10).

Au retour des vestiaires, Jean-Marc Doussain, suppléant un McAllister peu inspiré, transformait une pénalité facile face aux poteaux. Les Sudistes revenaient à deux points (13-15). Poussés par le public du Stadium, les hommes en noir allaient reprendre les commandes de la rencontre grâce à deux nouvelles pénalités de Doussain (50e et 61e) pour mener (19-15). La victoire semblait à porter de main.

Mais il était dit que Toulouse n’aurait pas de happy ending ce samedi. Alors que le plus titré des clubs français échouait à inscrire un nouvel essai (par Servat puis Clerc), il allait se faire surprendre par les Londoniens et l’inévitable Brown (19-22), puis (19-25) après une nouvelle transformation d’Evans. Repartant à l’assaut, Toulouse allait recoller sur un essai le long de la ligne de touche de Doussain à la 70e (24-25). Un nouveau faux espoir puisque même à 15 contre 14, les coéquipiers de Maxime Médard allaient encaisser deux pénalités assassines d’Evans (24-31), score final. Les Harlequins prennent une sacrée revanche après avoir été défaits (10-21) à domicile et recollent en tête de poule 6. Toulouse a encore les cartes en main mais a perdu son joker.

Voir la video