Trinh-Duc répond à Lièvremont

Publié le , modifié le

L'ouvreur du XV de France, François Trinh-Duc, dont l'attitude durant la Coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande a été mise en cause dans un livre par l'ex-sélectionneur Marc Lièvremont, a indiqué dimanche qu'il n'acceptait pas les critiques émises. "Je ne peux accepter de la part d'un homme qui prône des valeurs de respect et de solidarité une telle attitude", écrit François Trinh Duc dans un communiqué.

"Ses vérités ne correspondent en aucun cas à ce que j'ai pu vivre avec mes  coéquipiers durant cette fantastique aventure. Je n'ai, pour ma part, jamais  galvaudé le bonheur et la fierté de porter le maillot de l'Equipe de France  durant cette Coupe du Monde", souligne François Trinh-Duc. "Je me refuse à entrer dans quelque polémique que ce soit, par respect pour  ma famille, mes amis, et les supporters de l'Equipe de France qui m'ont  toujours soutenus", a-t-il conclu.