L'ailier français Teddy Thomas
Le trois-quarts aile de l'équipe de France, Teddy Thomas contre l'Irlande | AFP - CHRISTOPHE SIMON

XV de France - Teddy Thomas, l'une des satisfactions dans la défaite

Publié le , modifié le

Si l'équipe de France peut regretter cette défaite in-extremis contre l'Irlande (15-13), le 7e match sans victoire, la transformation ratée par Belleau en fin de match, l'indiscipline, elle peut aussi se féliciter de quelques bons points. Dans la lignée du discours du staff, axé sur le positif, Teddy Thomas peut se targuer d'avoir sorti son épingle du jeu. L'ailier du Racing 92 a inscrit le seul essai de la rencontre, son 6e en 9 sélections. A 24 ans, il a marqué des points.

Il a été le premier à se présenter devant la presse, après le match. Comme il avait été le premier (et le seul) à aller dans l'en-but adverse. Teddy Thomas n'a pas le visage tuméfié de Henry Chavancy, son compère du Racing, ou comme Guilhem Guirado, son capitaine. Sa voix est posée, son discours franc. "Pendant tout le match, on a été derrière au score, notamment à cause de notre indiscipline. Sur un coup de chance, on aurait pu gagner. Mais on perd de deux points." L'analyse est simple, précise, lucide. 

Une heure avant, il était au milieu de ses coéquipiers, à ruminer cette défaite et ce coup de pied cruel de Jonathan Sexton, son ancien coéquipier au Racing. "Je savais qu'il était capable de faire cela. Il était au sol quelques minutes avant, avec des crampes. Il nous a peut-être caché son jeu. De toute façon, c'est un des meilleurs 10 du monde." Ce drop assassin, cette "issue (...) dure", l'ailier international ne pensait pas la vivre. "Après mon essai, on s'est dit qu'il fallait rester calme. On a très bien résisté défensivement. On était bien. Les irlandais n'avaient pas d'autres solutions que le drop pour gagner, et ils l'ont fait."

Trois essais lors de sa 1re cape

Pourtant, en allant aplatir le ballon dans l'en-but irlandais à la 72e minute, il avait fait le travail pour s'imposer. "'Toto' Dupont joue bien le coup, je l'appelle et il me fait une bonne passe, et après je fixe la ligne pour l'atteindre", raconte-t-il. Ca, c'est l'éclair dans la soirée. le seul essai de la rencontre. Mais le joueur de 24 ans n'a pas fait que ça. En dix courses, il a avancé de 79m sur le terrain. Aucun autre joueur des deux équipes n'a fait mieux que lui. Découpé par deux plaquages en 2e période, il n'a pas réagi face à l'absence de réaction du corps arbitral. Mais dans un match cadenassé, où les Français ont beaucoup subi, il a tout de même concédé 3 pertes de ballon. "Sa qualité, c'est la vitesse, c'est l'opportunisme, sa capacité à finir les actions ou à briser les défenses", saluait Jacques Brunel au lendemain du match.

S'il avoue "être content d'avoir marqué cet essai", il aurait "préféré gagner". Pour que cela arrive, Teddy Thomas garde donc quelques aspects positifs en tête: "Notre défense a été plutôt bonne. C'est notre discipline qui nous a amené à beaucoup défendre. Mais on n'a pas encaissé d'essais. On peut construire là-dessus." Révélation en 2014, avec notamment trois essais inscrits lors de son premier match en Bleu contre les Fidji, Teddy Thomas, parfois écarté mais souvent blessé, a peut-être renoué avec le XV de France de manière durable. A condition que la victoire revienne rapidement.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze