XV de France : Guirado toujours incertain, Gomes Sa promu?

XV de France : Guirado toujours incertain, Gomes Sa promu?

Publié le , modifié le

Le capitaine du XV de France Guilhem Guirado était toujours très incertain mercredi pour le dernier match du Tournoi des six nations, samedi au pays de Galles, où le sélectionneur Jacques Brunel pourrait promouvoir Cedate Gomes Sa au poste de pilier droit. A trois jours du rendez-vous final de Cardiff, où les Bleus tenteront de terminer sur le podium de la compétition pour la seconde fois d'affilée, le talonneur n'est toujours pas remis du traumatisme au genou droit subi samedi lors du match gagné face à l'Angleterre (22-16).

Pour preuve, le Toulonnais a assisté sans participer à l'entraînement mercredi matin à Marcoussis. Le dernier avant l'annonce jeudi matin (09h30) du XV de départ et des 8 remplaçants par Brunel. Que va faire ce dernier? Adrien Pelissié, entré en jeu à la place de Guirado lors des 4 premières journées du Tournoi, devrait être titulaire si le forfait du capitaine (31 ans, 60 sél.) devenait inéluctable. Même si le Bordelais, qui évoluait encore en Pro D2 l'an passé et ne compte que 8 titularisations en Top 14, manque d'expérience à ce niveau. Camille Chat, avec ses 10 sélections et ses 3 années de Top 14, offre un tout petit peu plus de garanties, sauf au lancer en touche. Mais Brunel devrait opter pour la continuité et récompenser Pelissié, qui a sauvé les Bleus en empêchant les Anglais de jouer le dernier ballon. Quelle que soit la combinaison annoncée jeudi, le Gersois pourra effectuer un changement jusqu'au dernier moment à Cardiff, en fonction de l'évolution du genou de Guirado, indispensable pour son impact physique et son engagement dans le combat. 

Slimani, les sanctions de trop ?

Outre cet éventuel forfait, Brunel se dirige vers deux autres changements, selon les informations de l'AFP, dont un sur choix purement sportif: Cedate Gomes Sa pourrait prendre la place de Rabah Slimani à droite de la première ligne. Le Clermontois paierait là son indiscipline face à l'Angleterre, avec quatre pénalités sifflées à son encontre qui ont annihilé une occasion d'essai (53e) et offert six points au XV de la Rose (3e, 21e), en plus d'un ballon perdu (14e) sur une offensive. Slimani, sanctionné trois fois en mêlée fermée, semble dans le viseur des arbitres internationaux pour son comportement dans cette phase de conquête. En novembre face à la Nouvelle-Zélande, il avait écopé d'un carton jaune pour fautes répétées.     L'ex-Parisien avait pourtant conservé la confiance de l'ex-sélectionneur Guy Novès, puis de Brunel quand celui-ci a succédé au Toulousain avant le Tournoi. Slimani n'a plus débuté sur le banc depuis le Tournoi 2017, comme suppléant d'Uini Atonio.
 

Fickou maintenu sur l'aile droite ?    

Gomes Sa (24, 4 sél.) a effectué une bonne rentrée de fin de match (59e) et serait récompensé comme Pelissié par une première titularisation. Dernière rotation probable: Hugo Bonneval, victime d'une commotion cérébrale en première période, retrouve progressivement le terrain en suivant le protocole HIA et n'a pas le droit aux contacts avant vendredi minimum. Si le Toulonnais a effectué les exercices de vitesse mercredi, il devrait être remplacé à l'arrière par Benjamin Fall, Gaël Fickou prenant la place laissée libre par Fall sur l'aile droite, comme samedi en seconde période. Pendant laquelle Fickou, qui joue d'ordinaire centre, a convaincu l'encadrement en bout de ligne. Sauf surprise, la charnière Machenaud/Trinh-Duc, la paire de centres Bastareaud-Doumayrou ou la troisième ligne Camara-Tauleigne-Lauret, satisfactions globales de ce Crunch, se dirigent vers une reconduction.

 Le XV de départ probable : Fall - Fickou, Bastareaud, Doumayrou, Grosso - (o) Trinh-Duc, (m) Machenaud - Y. Camara, Tauleigne, Lauret - Vahaamahina, Gabrillagues - Gomes Sa (ou Slimani), A. Pelissié (ou Guirado), Poirot
 

AFP