Tournoi des 6 Nations - Plusieurs joueurs français entendus par la police écossaise

Tournoi des 6 Nations - Plusieurs joueurs français entendus par la police écossaise

Publié le , modifié le

C'est une information du JDD qui a été confirmée par la Fédération française de rugby. Au lendemain de la nouvelle défaite du XV de France en Ecosse (32-26), plusieurs joueurs français (7 selon le JDD) ont été entendus par la police écossaise. Le JDD faisait état d'une bagarre, mais un porte-parole de la police, interrogé par l'AFP, a évoqué une enquête sur une agression sexuelle. C'est dans ce cadre là que les joueurs tricolores auraient été interrogés, parmi d'autres témoins potentiels.

L'équipe de France s'enfonce-t-elle encore plus dans une crise ? Sur le terrain, après un 8e match consécutif sans victoire, c'était une évidence. Hors du terrain, la question se pose.

Certains membres ont été intégrés dans la rubrique "faits divers". Ils ont en effet été interrogés par la police écossaise. Selon le JDD, qui a dévoilé cette information avant qu'elle ne soit confirmée par un tweet de la Fédération française de rugby, 7 d'entre eux seraient entendus par la police. Si le JDD parlait d'une possible bagarre, la police écossaise aurai indiqué à l'AFP qu'il s'agissait plutôt d'une enquête autour d'une agression sexuelle. Les services de sécurité auraient interrogé une série de témoins potentiels, parmi lesquels certains joueurs du XV de France. Selon un porte-parole, "aucun crime n'a été commis".   

Parmi eux, Eddy Ben Arous, Teddy Thomas, Louis Picamoles, Arthur Iturria seraient parmi les joueurs interrogés. L'avion qui devait ramener en France les joueurs a pu décoller avec deux heures de retard. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze