Bernard Laporte président de la FFR
Bernard Laporte, président de la FFR | GIUSEPPE CACACE / AFP

Tournoi des 6 Nations - La FFR lance une enquête interne sur la soirée trouble de ses joueurs en Ecosse

Publié le , modifié le

Deux jours après avoir vu quelques-uns de ses joueurs contraints de faire face à la police écossaise, au lendemain de la sanction sportive à l'encontre des joueurs mis en cause, la Fédération française de rugby a annoncé lancer une enquête interne "afin de faire la lumière sur le déroulé de la soirée". Le communiqué de la FFR indique que son secrétaire général, Christian Dullin, aura la charge de constituer une commission ad hoc qui devra rendre un rapport pour rendre des "sanctions personnalisées" s'il le faut.

"Ces événements ainsi que d’autres survenus dans cette même soirée ont gravement porté atteinte à l’image de la France et de son équipe de rugby", indique le communiqué de la FFR. "Sur les premières constatations des sanctions sportives ont été prises par l’entraîneur de l’Équipe de France Jacques Brunel, applicables dès le prochain match du Tournoi des 6 Nations contre l’Italie. Par ailleurs Bernard Laporte, Président de la Fédération Française de Rugby a décidé de diligenter une enquête interne afin de faire la lumière sur le déroulé de la soirée. Pour ce faire, il demande au Secrétaire Général de la FFR, Mr Christian Dullin, de constituer le plus rapidement possible une Commission ad hoc. Cette commission devra rendre un rapport qui permettra, le cas échéant sur des faits établis, de saisir les organes compétents de la FFR à des fins de sanctions personnalisées."

Et la FFR a rappelé que "appartenir à l’une de nos Équipes de France est un honneur et exige de chacun de ses membres un comportement exemplaire et digne dont la FFR est la garante."

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze