Maxime Machenaud Owen Farrell
Duel de buteurs entre Maxime Machenaud et Owen Farrell | Thomas SAMSON / AFP

Six Nations : des Français héroïques remportent le "Crunch" face aux Anglais

Publié le , modifié le

Le XV de France a réussi une performance majeure en battant l'Angleterre (22-16) samedi au Stade de France. Impeccables en défense, les Bleus sont parvenus à faire déjouer le XV de la Rose qui laisse l'Irlande remporter le Tournoi 2018.

Ne boudons pas notre plaisir. Certes, le match n'a pas été extraordinaire mais le résultat, lui, l'est. Compte tenu des dynamiques de deux équipes ces derniers mois, peu auraient pu prédire une victoire du XV de France. Mais, à force d'abnégation, de courage (les nouvelles valeurs bleues), les partenaires de Guirado ont fait chuter l'ogre anglais. Un ogre qui a beaucoup perdu de sa superbe ces dernières semaines soit dit en passant et sans pour autant vouloir diminuer le mérite tricolore.

Quoiqu'il en soit, cette victoire relance parfaitement la France qui va pouvoir enfin bâtir sur les pierres de ce match référence. La défense est en place et Maxime Machenaud est enfin le buteur de classe mondiale que l'on cherchait depuis longtemps. Voilà qui constitue déjà une bonne base...

Fall tombe à point nommé

Avec un XV à peine modifié par rapport à celui qui avait battu l'Italie (Trinh Duc prenant la place de Beauxis) les Bleus affichaient d'emblée une grosse présence physique. Certes, il y avait du déchet, notamment dans les lancers en touche où ils perdaient trois ballons, mais au moins les hommes de Brunel faisaient jeu égal dans la densité et dans les duels avec les Anglais. Certes ces derniers profitaient des quelques fautes d'indiscipline inhérentes à ce genre de jeu pour passer quelques pénalités par Farrell et Daly mais, en face, Machenaud répondait du tac au tac. 

Le meilleur buteur du Tournoi (un seul échec jusque-là) réussissait ses trois coups de pied pour permettre aux siens de rentrer aux vestiaires à égalité (9-9). En soi, c'était déjà un petit exploit. Mais ce n'était que les prémices du véritable coup de tonnerre de la 49e minute. Sur une longue passe au pied de Trinh Duc, Benjamin Fall héritait du ballon en bord de touche et s’apprêtait à aplatir quand Anthony Watson saisissait l'ailier tricolore à la gorge pour l'en empêcher ! Après visionnage vidéo, le verdict tombait : carton jaune pour l'Anglais et essai de pénalité pour la France ! (16-9, 48e)

Dès lors il s'agissait de ne pas baisser de pied physiquement afin de ne pas laisser le XV de la Rose revenir. Les Français y parvenaient plutôt bien jusqu'à cette 74e minute où, en bout de ligne, May redonnait l'espoir aux siens (19-16, 74e). Le spectre du match contre l'Irlande (défaite à la dernière seconde) frappait à la fenêtre mais Lionel Beauxis, rentré en jeu, passait la pénalité de la délivrance (22-16, 78e). 

Le tournant du match

francetv sport @francetvsport