James O'Connor
L'ailier James O'Connor, avec le maillot des Wallabies | AFP - PATRICK HAMILTON

O'Connor mis à la porte des Wallabies

Publié le , modifié le

La fédération australienne de rugby (ARU) a mis un terme avec effet immédiat au contrat de l'ailier international James O'Connor en raison de son implication dans une série d'incidents en dehors du terrain. Son dernier "fait d'armes" l'a conduit à être exclu de l'aéroport de Perth en raison de son état d'ivresse.

"Nous sommes conscients de la contribution de James au rugby australien et  de son talent unique de joueur, mais nous sommes arrivés à cette décision après  un certain nombre d'incidents lors des dernières années qui ne sont pas en  phase avec les valeurs de notre jeu", a déclaré le directeur général de l'ARU,  Bill Pulver.

En juin, à trois jours d'un test-match contre les Lions britanniques et  irlandais, il avait été vu à 4 heures du matin dans un bar en compagnie de son  équipier Kurtley Beale. Il avait ensuite loupé le bus de l'équipe avant le  troisième test contre les Lions. En 2011, déjà, O'Connor s'était signalé par son sommeil lors d'une annonce  d'équipe australienne. "Je veux m'excuser pour tous les problèmes que j'ai causés et je veux  témoigner de mon respect pour mes partenaires, les Wallabies et le maillot. Il  n'y a rien de plus important et gratifiant que de représenter son pays", a  déclaré au Sydney Telegraph le joueur, par ailleurs libéré de son engagement  avec les Melbourne Rebels à l'issue de la saison de Super 15.

Mais les dirigeants australiens ne ferment pas la porte à un retour, en 2015, année de la Coupe du monde, pour ce joueur de grand talent sur le terrain: "Nous pourrions reconsidérer notre position pour un contrat en 2015 si nous  pensons que l'attitude de James est en phase avec les valeurs requises pour  être un Wallaby", a déclaré Pulver.

Tournoi des Quatre Nations