Nouvelle Zélande Afrique du Sud McCaw Kankowski 07 2010
Richie McCaw marchera-t-il encore sur les Boks ? | AFP - Getty Images

Sacre Black en terre ennemie ?

Publié le , modifié le

Après avoir empêché la Nouvelle-Zélande de remporter un cinquième Tri-Nations de suite en 2009, les Sud-Africains pourraient voir cette même équipe s'emparer du trophée chez eux samedi. Invaincus, les All Blacks n'ont besoin que d'un point pour décrocher un 10e titre, et pourquoi pas infliger un troisième revers en autant de duels cette saison avec les Boks.

Quatre matches, quatre victoires, trois bonus offensifs, les All Blacks ont frappé fort. A un an de la Coupe du monde à domicile, ils ont survolé le Tri-Nations. Après avoir été incapables de battre l'an dernier les Sud-Africains, futurs vainqueurs, ils ont l'occasion de laver l'affront et d'infliger un troisième revers consécutif aux champions du monde, et ainsi leur reprendre le précieux trophée dans leur antre de Johannesburg. Il ne leur manque plus qu'un petit point pour être officiellement sacrés.

"Les choses commencent à se mettre en place dans ce groupe de mecs où chacun apporte sa contribution, notamment ceux qui sont (en sélection) depuis longtemps. Et nous ne sommes pas suffisants. Il y a encore beaucoup de points à améliorer", a résumé le capitaine Richie McCaw. Comme souvent, le capitaine "courage" des Néo-Zélandais est méfiant. Il sait que les Springboks auront très faim de rachat devant leur public, eux qui n'ont toujours pas trouvé le chemin du succès dans cette édition 20110. "La revanche vous rend amer au fond de vous. Nous devons faire montre de caractère et non pas chercher une revanche. Nous savons ce dont nous sommes capables et ce que nous avons à faire pour devenir la meilleure équipe du monde", a proclamé l'entraîneur Peter de Villiers.

Alors que Graham Henry n'a procédé qu'à deux changements (Jimmy Cowan remplace Piri Weepu derrière la mêlée et Ben Franks remplace son frère Owen Franks au poste de pilier droit), le sélectionneur sud-africain a tranché dans le vif. Sept changements au total par rapport à la défaite à Brisbane, parmi lesquels le pilier Flip Van der Merwe qui prend une place de titulaire, tandis que Gio Aplon remplace Zane Kirchner (blessé) à l'arrière, Juan de Jongh et Jean de Villiers retrouvant une place au centre. Le talonneur et capitaine John Smit, 32 ans, honorera sa 100e sélection. Il rejoindra l'arrière Percy Montgomery, meilleur réalisateur du Mondial-2007, dans le club des centenaires. L'ancien Clermontois n'aimerait pas que sa centième rime avec défaite, même s'il paraît bien improbable qu'il empêche la Nouvelle-Zélande de s'emparer du Tri-Nations 2010.

Composition des équipes

Afrique du Sud: Aplon - Pietersen, de Jongh, J. de Villiers, Habana - (o) M. Steyn, (m) Hougaard - Smith, Spies, Burger - Matfield, van der Merwe - du Plessis, Smit (cap.), Steenkamp
Remplaçants: Ralepelle, van der Linde, Rossouw, Louw, Januarie, James, Olivier

Nouvelle-Zélande:
Muliaina - Jane, Smith, Nonu, Rokocoko - (o) Carter, (m) Cowan - McCaw (cap.), Read, Kaino - Donnelly, Thorn - Franks, Mealamu, Woodcock
Remplaçants: Flynn, Afoa, Whitelock, Vito, Weepu, Crude, Dagg

Classement 

1. Nouvelle-Zélande 19 pts
2. Australie 4
3. Afrique du sud 0


Déjà joués:

10 juillet à Auckland
Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud 32 - 12
17 juillet à Wellington
Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud 31 - 17
24 juillet à Brisbane
Australie - Afrique du Sud 30 - 13
31 juillet à Melbourne
Australie - Nouvelle-Zélande 28 - 49

Reste à jouer:
21 août: Afrique du Sud - Nouvelle-Zélande, à Johannesburg
28 août: Afrique du Sud - Australie, à Pretoria
4 septembre: Afrique du Sud - Australie, à Bloemfontein
11 septembre: Australie - Nouvelle-Zélande, à Sydney

Tournoi des Quatre Nations