Nonu nouvelle-zélande Ruan Pienaar afrique du sud 2009
Nonu tente de passer Ruan Pienaar | AFP-Joe

Nonu revient avec les All Blacks

Publié le , modifié le

Pour le choc face à l'Afrique du Sud en ouverture du Tri-Nations, samedi à Auckland, Graham Henry pourra compter sur le retour au centre de la ligne de trois-quarts de Ma'a Nonu, qui revient d'une blessure à un genou. Par ailleurs, Graham Henry a rappelé l'ailier Joe Rokocoko, malgré des performances critiquées par la presse. Après les trois défaites face aux Springboks lors de la précédente édition du Tri-Nations, Henry espère stopper l'hémorragie.

Absent des tests du mois de juin, Nonu effectue son grand retour. Le sélectionneur néo-zélandais a composé une équipe très expérimentée pour défier l'Afrique du Sud championne du monde, samedi à Auckland, en ouverture du Tri-Nations. Les 15 titulaires accumulent 671 sélections, un record dans l'histoire de cette équipe. Les deux joueurs les plus capés, le troisième ligne aile et capitaine Richie McCaw et l'arrière Mils Muliaina  comptent 83 sélections chacun.

Le joueur des Wellington Hurricanes devrait permettre aux Néo-élandais de dégager un peu plus de puissance sur les phases offensives. De même, le retour de Joe Rokocoko, préféré finalement à Zack Guildford, pourrait apporter ce petit plus dont avait besoin l'équipe à la fougère argentée. De son côté, l'entraîneur de l'Afrique du Sud, Pieter de Villiers, a différé la  divulgation de la composition de son équipe à jeudi. Il préfère rester prudent en raison des blessures de Bakkies Botha et Danie Rossouw.

Cet affrontement devrait être intéressant à suivre du côté des bancs des sélectionneurs, les deux coachs s'étant échanger quelques mots doux par presse interposée. Pieter de Villiers a récemment déclaré que son homologue néo-zélandais avait "une grande bouche ". Ce dernier n'avait pas hésité à déclaré que les Sud-Africains "jouaient moins au rugby" que les All Blacks. "Je ne comprends pas ce que cela veut dire", avait alors répondu le sélectionneur des Springboks, ajoutant ironiquement qu'ils jouaient "tous 80 minutes par match"...

Le XV de départ de la Nouvelle-Zélande: Mils Muliaina - Cory Jane, Conrad Smith, Ma'a Nonu, Joe  Rokocoko - (o) Dan Carter, (m) Jimmy Cowan - Richie McCaw (cap), Kieran Read,  Jerome Kaino - Tom Donnelly, Brad Thorn - Owen Franks, Keven Mealamu, Tony  Woodcock

Remplaçants: Corey Flynn, Ben Franks, Samuel Whitelock, Liam Messam, Piri  Weepu, Aaron Cruden, Richard Kahui

Romain Bonte

Tournoi des Quatre Nations