Nonu nouvelle-zélande Ruan Pienaar afrique du sud 2009
Nonu tente de passer Ruan Pienaar | AFP-Joe

L'heure du rachat pour les All Blacks

Publié le , modifié le

Battus lors de leurs trois dernières rencontres face aux Springboks, les All Blacks doivent se ressaisir pour leur match d'ouverture à l'Eden Park d'Auckland. A un an de "leur" Coupe du monde, les Néo-zélandais ont démontré ces derniers temps qu'ils retrouvaient confiance en leur jeu, mais il faudra le confirmer face aux champions en titre. L'Australie assistera donc en spectatrice à cette rencontre opposant les deux favoris de cette édition 2010 du Tri-Nations.

Il suffit de regarder la composition de Graham Henry pour se rendre compte que les Blacks miseront cette année sur l'expérience. Ce pari a d'ailleurs payé le mois dernier avec des victoires probantes sur l'Irlande (68-28) puis sur le pays de Galles (42-9 et 29-10). S'incliner face à l'Afrique du Sud pour la quatrième fois de suite ne serait pas de bon ton, surtout à un an de la Coupe du monde organisée sur les terres néo-zélandaises. "Je mentirais si je disais qu'il n'y a pas  une petit peu de revanche dans l'air", a déclaré vendredi le capitaine néo-zélandais Richie McCaw. Pour cette raison, l'entraîneur néo-zélandais a composé un XV expérimenté pour affronter les Boks, avec des joueurs totalisant 671 sélections (dont  les 83 chacun de McCaw et Muliaina). L'équipe à la fougère argentée compte bien rester invaincu à l'Eden  Park (depuis 20 ans), un lieu qui n'a plus réussi aux Springboks depuis 1937.

Depuis l'an passé, les Springboks surfent sur une belle dynamique. Ils s'attaquent désormais à la dernière ligne droite avant la défense de leur titre mondial. Leur préparation s'est révélée toute aussi rassurante que celle de la Nouvelle-zélande. Une première victoire aisée sur la France (42-17), et deux autres succès sur l'Italie (29-13, et 55-11) contre l'Italie, ont démontré qu'il faudrait compter sur les Boks qui retrouveront bien Bakkies Botha et Danie  Rossouw. "Les All Blacks ont toujours représenté le test ultime", a rappelé le capitaine des Boks John Smit. "C'est ce test que l'on attend et qui nous rend  nerveux", a-t-il ajouté, alors que les deux équipes se retrouveront à Wellington le 17  juillet.

Composition des équipes:

Nouvelle-Zélande: Muliaina - Jane, Smith, Nonu, Rokocoko - (o) Carter, (m)   Cowan - McCaw (cap), Read, Kaino - Donnelly, Thorn - O. Franks, Mealamu,  Woodcock
Entraîneur: Graham Henry

Afrique du Sud: Kirchner - J. de Villiers, Fourie, Olivier, Habana - (o) M.  Steyn, (m) Januarie - Louw, Spies, Burger - Matfield, Ba. Botha - du Plessis,  Smit (cap), Steenkamp.
Entraîneur: Peter de Villiers

Remplaçants:
Nouvelle-Zélande: Flynn, B. Franks, Whitelock, Messam, Weepu, Cruden, Kahui
Afrique du Sud: Ralepelle, BJ Botha, Bekker, Rossouw, Pienaar, James, Aplon

Arbitre: Alan Lewis (IRL)

       PROGRAMME DU TRI-NATIONS 2010
       10 juillet
       A Auckland
       Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud
      
       17 juillet
       A Wellington
       Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud
      
       24 juillet
       A Brisbane
       Australie - Afrique du Sud
      
       31 juillet
       A Melbourne
       Australie - Nouvelle-Zélande
      
       7 août
       A Christchurch
       Nouvelle-Zélande - Australie
      
       21 août
       A Johannesburg
       Afrique du Sud - Nouvelle-Zélande
      
       28 août
       A Pretoria
       Afrique du Sud - Australie
      
       4 septembre
       A Bloemfontein
       Afrique du Sud - Australie
      
       11 septembre
       Sydney
       Australie - Nouvelle-Zélande

Romain Bonte

Tournoi des Quatre Nations