Tri Nations 2010 Australie Genia et Pocok
Will Genia et David Pocock | AFP - Greg Wood

Les Wallabies rebondissent

Publié le , modifié le

Menés 0-6 à la pause par des Sud-Africains solides à défaut d'être brillants, les Australiens se sont finalement imposés 9-14 à Durban lors de la 3e journée du Tri-Nations. A moins d'un mois du début de la Coupe du monde dont ils sont les tenants du titre, les Springboks, qui n'ont toujours pas gagné dans cette édition 2011, peuvent se poser des questions.

Les treize changements apportés par l'entraîneur sud-africain de Villiers n'y ont rien fait. Malgré une équipe-type ultra-expérimentée (850 sélections au total), les Springboks se sont de nouveau inclinés face à l'Australie après un cinglant revers lors de la première journée (39-20). Plus que la défaite, c'est bien la manière qui inquiète du côté des champions du monde en titre. Certes, ils ont fait illusion en première période en profitant des maladresses australiennes et en transformant deux pénalités par le Racingman François Steyn (6-0) mais les 40 dernières minutes ont été fatales aux partenaires de Bryan Habana. Plus inspirés, plus créatifs, les Wallabies se permettaient même le luxe de dominer leurs adversaires sur leur point fort, à savoir la conquête. Un essai de McCabe, le seul de la rencontre, et des coups de pieds signés de l'ailier O'Connor offraient la victoire aux Wallabies. Ces derniers se rapprochent des All Blacks en tête du classement, même si les Néo-Zélandais comptent un match de plus à jouer. Pour les Springboks, l'heure n'est plus aux calculs. L'état d'urgence est décrété.

Julien Lamotte

Tournoi des Quatre Nations