Victor Matfield
100e cape pour le Sud-Africain Victor Matfield | AFP - Brenadon O'Hagan

Les Boks font bloc

Publié le , modifié le

Menés 21-7 après dix minutes de jeu, les Springboks ont su trouver les ressources pour terrasser les Australiens au terme d'une rencontre d'une intensité rare (44-31). L'Afrique du Sud, encore très poreuse en défense, s'est tout de même rassurée.

L'Afrique du Sud n'a jamais terminé à la dernière place du Tri-Nations. Pourtant, après dix minutes de jeu, la cuiller de bois ne semble pas pouvoir échapper aux partenaires de Victor Matfield, qui doit rêver à un autre scénario pour sa 100e sélection sous le maillot des Boks. Dix minutes de pur cauchemar pour les hommes du sélectionneur Peter de Villiers et pour les spectateurs de Pretoria. Profitant de l'apathie incroyable de la défense sud-africaine, les jeunes Australiens marquent trois essais (Genia et doublé d'O'Connor) contre un seul de Smith pour les locaux. Témoin de la déroute des champions du monde, Brian Habana "coûte" un premier essai aux siens en relâchant une chandelle … Bref, c'est la panique le plus complète au sein de l'équipe sud-africaine et l'Australie régale, notamment par Genia, dont chaque percée fait courir un frisson dans la défense des Springboks.

L'orgueil des champions

Les Wallabies se font pourtant moins bondissants après cette entame de feu. La troisième ligne sud-africaine recouvre peu à peu ses esprits et parvient enfin à mettre la main sur le ballon. Steenkamp sonne la révolte et Morgan Steyn convertit toujours aussi habilement les pénalités que ses coéquipiers grappillent. Voilà les Boks revenus à 17-21 après 20 minutes ! Pretoria retrouve de la voix. Mais c'est le moment choisi par Brian Habana pour commettre sa deuxième grosse erreur de la partie. L'ailier sud-af, décidément pas dans un grand jour, tente une relance kamikaze dans ses 22 mètres qui aboutit à une récupération australienne et à un nouvel essai de Mumm ! (17-28). Le coup d'arrêt est brutal, mais les partenaires de Burger ont de l'orgueil, celui des champions. Et c'est en trombe qu'ils vont boucler ce match, balayant tout sur leur passage. Spies (31e), François Steyn (49e), qui fête de la plus des manières son retour en sélection, et Pietersen (79e) inscrivent trois essais qui récompensent la fierté retrouvée de l'Afrique du Sud.

Julien Lamotte

Tournoi des Quatre Nations