Nouvelle-Zélande - Haka - All Blacks
Les All Blacks en plein haka | AFP - PHIL WALTER

Les Blacks annoncent la couleur

Publié le , modifié le

L'Afrique du Sud, défaite samedi dernier face à la Nouvelle-Zélande sur le score sans pitié de 32-12 en match d'ouverture, tient samedi l'occasion de se refaire. Toujours à Wellington les coéquipiers de John Smit devront se reprendre s'ils ne veulent pas voir les Blacks s'envoler dans la compétition.

Défaite en 2009 lors de ses trois matchs du Tri-nation face à l'Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande a entamé cette nouvelle édition de la compétition dans l'hémisphère Sud de la plus belle des manières. Une victoire nette face à leurs rivaux sud-africains accompagnée par une domination dans le jeu outrageante. A un an de leur Coupe du Monde, les Blacks annoncent la couleur.

Pour le deuxième match de la compétition, peu ou prou de changements sont à observer dans la composition des deux équipes. Rene Ranger va honorer sa première titularisation chez les All Blacks en Tri -Nations pour remplacer Joe Rokocoko blessé alors que Piri Weepu prend la place de Jimmy Cowan, insuffisamment remis d'une blessure et laissé sur le banc samedi face à l'Afrique du Sud. "René est comme tout nouveau arrivant. A ce niveau, vous êtes obligés d'apprendre notre approche tactique ainsi que les mouvements que nous allons effectuer, a commenté Wayne Smith, l'entraîneur adjoint. Ensuite, vous devez être à la hauteur mentalement." Rene Ranger avait disputé son premier match chez les All Blacks en entrant en fin de partie face au pays de Galles en juin, ratant alors une belle occasion de marquer un essai. En dehors de ces changements, l'équipe victorieuse des Springboks a été reconduite pour la rencontre de samedi à Wellington.

L'entraîneur sud-africain Peter de Villiers, quant à lui, a décidé de faire confiance à ses joueurs pourtant balayés à Auckland, en effectuant uniquement les changements imposés par les circonstances. Le pilier Jannie du Plessis (mollet) sera remplacé par le vétéran CJ van der Linde et le deuxième ligne Bakkies Botha (suspendu) sera suppléé par Danie Rossouw. "Celà n'arrive pas tous les jours que chaque joueur d'une même équipe soit en deçà de 1% de son niveau de jeu, et contre une formation comme les All-Blacks, cela ne pardonne pas", a reconnu Peter de Villiers. "Notre prestation a été mauvaise, et cela nous a empêchés de revenir au score. Mais nous en avons conscience", a-t-il ajouté. Dernier changement chez les Boks : l'arrière des Sharks Ryan Kankowski prendra place sur le banc.

Composition des équipes :

Le XV de Nouvelle-Zélande :

Mils Muliaina - Cory Jane, Conrad Smith, Ma'a Nonu, Rene Ranger - (o) Daniel Carter, (m) Piri Weepu - Richie McCaw (cap), Kieran Read, Jerome Kaino - Tom Donnelly, Brad Thorn - Owen Franks, Keven Mealamu, Tony Woodcock
Remplaçants: Corey Flynn, Ben Franks, Sam Whitelock, Liam Messam, Jimmy Cowan, Aaron Cruden, Israel Dagg

L'équipe d'Afrique du Sud : Zane Kirchner - Jean de Villiers, Jaque Fourie, Wynand Oliver, Bryan Habana - (o) Morne Steyn, (m) Ricky Januarie, - Francois Louw, Pierre Spies, Schalk Burger - Victor Matfield, Danie Rossouw - CJ van der Linde, John Smit (cap), Gurthro Steenkamp.
Remplaçants: Chiliboy Ralepelle, BJ Botha, Andries Bekker, Ryan Kankowski, Ruan Pienaar, Butch James, Gio Aplon.

Matchs à jouer :

17 juillet: Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud, à Wellington
24 juillet: Australie - Afrique du Sud, à Brisbane
31 juillet: Australie - Nouvelle-Zélande, à Melbourne
7 août: Nouvelle-Zélande - Australie, à Christchurch
21 août: Afrique du Sud - Nouvelle-Zélande, à ohannesburg
28 août: Afrique du Sud - Australie, à Pretoria
4 septembre: Afrique du Sud - Australie, à Bloemfontein
11 septembre: Australie - Nouvelle-Zélande, à Sydney

Tournoi des Quatre Nations