Daniel Carter Nouvelle-Zélande VS Australie Tri-Nations 08 2010
Le Néo-Zélandais Daniel Carter aux prises avec les Wallabies | AFP - Brendon O'Hagan

Les All Blacks à un point du sacre

Publié le , modifié le

Sans faire preuve d'une grande ardeur au combat, les All-Blacks se sont imposés pour la 4e fois en autant de sorties lors du Tri-Nations 2010. Samedi, à Christchurch, ils ont de nouveau dominé l'Australie (20-10), grâce à deux essais de Muliaina (6e) et Smith (13e) et dix points de Daniel Carter. Une victoire qui conforte l'incontestable domination de la Nouvelle-Zélande, désormais à un seul petit point du titre. Prochain rendez-vous le 21 août en Afrique du Sud.

Carton plein pour les Blacks ! Ou presque. Après trois succès bonifiés, les hommes de Graham Henry avaient l'occasion de s'emparer du titre lors de leur troisième rencontre face à l'Australie. Un titre qui nécessitait une nouvelle victoire avec le bonus. Mais face à des Wallabies plus coriaces que les fois précédentes, les All Blacks n'ont pas eu la tâche aisée. Ils donnaient pourtant rapidement le ton de la partie grâce à un essai Mils Muliaina, parfaitement décalé par Rokocoko (7-0 à la 6e) .Une ouverture du score à laquelle les Wallabies mettaient peu de temps à répondre. Trois minutes plus tard, sur une perte de ballon de Dan Carter, le jeune arrière Curtley Beale allait aplatir après une jolie course de 60 m. Un essai transformé par Giteau qui remettait alors les deux formation à égalité (7-7). Déterminés à rééditer leur performances des deux précédentes rencontres, les Néo-Zélandais maintenaient la pression et parvenaient à reprendre l'avantage au quart d'heure de jeu. Dans les 22 mètres australiens, Piri Weepu éjectait pour Nonu. Ce dernier fixait et servait sur un plateau Conrad Smith qui n'avait plus qu'à  plonger dans l'en-but. Carter transformait sans ciller et offrait encore trois points supplémentaires aux siens avant la pause (17-10). 

En seconde période, les hommes de Robbie Deans resserraient les rangs et parvenaient ainsi à contenir la fougue des Blacks. Une tactique quelque peu stérile qui ne leur permettait évidemment pas de revenir sur leurs adversaires du jour. ll fallait même attendre la 72e minute de jeu pour que les trois premiers - et uniques - points de la deuxième période soient inscrit par Dan Carter. Grâce à cette pénalité  le demi d'ouverture néo-zélandais est devenu le deuxième homme del'histoire, après Jonny Wilkinson, à inscrire plus de 1 100 points lorsdes matchs internationaux. Cette pénalité privait surtout l'Australie de sonbonus défensif.

Forts de cette nouvelle victoire (20-10), les All Blacks n'ont désormais besoin que d'un point supplémentaire au cours de leur deux dernières rencontres, le 21 août en  Afrique du Sud et le 11 septembre en Australie, pour remporter définitivement  leur 10e titre. Ils devancent pour l'heure de 15 points les Wallabies, à qui il reste trois  matches à jouer, soit 15 points à prendre au maximum, lors des quatre journées  restantes. Le champion du monde Sud-Africain, tenant du titre du Tri-Nations, ferme la  marche sans aucun point marqué dans cette compétition qui oppose les trois  grandes nations de rugby de l'hémisphère Sud.

Tournoi des Quatre Nations