Nouvelle-Zélande - Argentine
Le demi de mêlée néo-zélandais TJ Perenara face à l'Argentin Carizza | AFP - MARTY MELVILLE

Les All Blacks débutent le Four Nations par une victoire sur l'Argentine

Publié le , modifié le

Sans surprise, le triple tenant du titre et champion du monde néo-zélandais a débuté la première journée du Four Nations par un succès. A Christchurch, les All Blacks ont dominé les Pumas (39-18), avec cinq essais à la clé donc ceux des cadres McCaw (20e), Nonu (40e) ou Read (48e). Les Argentins ont réagi grâce à un doublé du talonneur Creevy. A noter également les 14 points au pied de Dan Carter. A deux mois du début de la Coupe du monde, les All Blacks vont bien. Samedi, l'Australie sera opposée à l'Afrique du Sud à Brisbane.

Un échange de coups de pied (Carter à la 5e et à la 16e, Sanchez à la 12e), et les hostilités ont vraiment commencé. A la 20e minute, le capitaine Richie McCaw est venu inscrire son 27e essai international, son 16e dans le Tri ou Four Nations. Le troisième ligne aile est venu en soutien d'une avancée de Jérome Kaino pour marquer le premier essai de la rencontre. Après avoir raté un drop, Nicolas Sanchez passait une pénalité pour redonner de l'allant aux Pumas (33e, 11-6). Mais juste avant la pause, Ma'a Nonu venait donner un gros coup derrière la tête aux Sud-Américains. Au terme d'un mouvement notamment de Sonny Bill Williams, auquel il était associé au centre, Ma'a Nonu profitait du travail de Naholo pour jouer un deux contre un qu'il concluait tout seul avec sa puissance (40+1, 18-6). 

C'était le score à la pause, et la deuxième période repartait aussi mal que la première avait finie pour les Argentins. Sur le coup d'envoi, les All Blacks sécurisaient le ballon autour de Kieran Read. Deux temps de jeu plus tard, Jerome Kaino offrait un essai à Charles Piutau (42e, 25-6). Et dans la foulée, les Néo-Zélandais enfonçaient le clou sur une tentative de relance argentine depuis les 22m derrière une mêlée, mais SBW arrêtait le mouvement, et Read en profitait pour aller aplatir son 18e essai personnel (32-6, 48e). En moins de dix minutes, la différence était faite. Les Pumas venaient d'encaisser 21 points. Impossible de s'en remettre.

Ce n'est pas l'essai en force d'Agustin Creezy (55e), auteur d'un doublé à la 61e pour revenir à (32-18) qui permettait à l'Argentine de croire à un vrai retournement de situation. Codie Taylot marquait le cinquième et dernier essai des Blacks (71e, 39-18) pour terminer le travail et placer les champions du monde sur la bonne route. L'année dernière, la Nouvelle-Zélande avait débuté par un nul (16-16) en Australie, avant de ne connaître sa seule défaite que lors de la dernière journée, en Afrique du Sud (27-25).

Tournoi des Quatre Nations