Australie - Argentine
Bernard Foley plaqué par l'Argentin Facundo Isa | AFP - ANDRES LARROVERE

L'Australie fait encore craquer les Pumas

Publié le , modifié le

Une semaine après leur belle résistance chez les All Blacks, les Argentins ont subi une terrible défaite à domicile, contre l'Australie (34-9), lors de la deuxième journée du Rugby Championship. Comme la semaine dernière, les Pumas ont résisté durant une période (8-6 à la pause), avant de s'effondrer en toute fin de match pour encaisser deux essais dans les trois dernières minutes de la rencontre. Les Wallabies sont les seuls, avec la Nouvelle-Zélande, à compter deux victoires, avant de se retrouver le 8 août à Sydney, pour la finale de cette compétition raccourcie cette année pour cause de Coupe du monde.

En cette année de Coupe du monde, l'Australie annonce la couleur. Avec l'équipe de Michael Cheika, il faut jouer jusque dans les dernières minutes. La semaine dernière, dans les arrêts de jeu, les Sud-Africains avaient concédé la défaite sur le fil (24-20) sur un essai longuement regardé à la vidéo avant validation. Cette fois, à Mendoza, les Argentins ont fini par céder définitivement dans les trois dernières minutes, avec deux essais encaissés qui confortait la victoire des Wallabies (34-9). Avant ce final en feu d'artifice conclu par Kuidrani (77e) et Ashley-Cooper (78), les Australiens avaient déjà la victoire en poche (22-9). Mais ce dernier coup de boutoir a fini le travail.

Bernard Foley, déterminant dans cette rencontre, avait en effet enquillé quatre pénalités (39e, 42e, 53e, 69e) contre trois à son homologue Nicolas Sanchez (29e, 40e, 57e). Mais surtout, l'Australie avait pris les choses en main avec un essai de Tomane (16e), et un de Mumm (58e). 

Le 8 août prochain, à Sydney, les Wallabies passeront le test ultime contre les champions du monde néo-zélandais. Et il faudra rester jusqu'au bout des arrêts de jeu. Quelques heures avant leur victoire, les Australiens ont pu assister au succès des All Blacks à l'Ellis Park de Johannesburg (27-20) grâce à un essai dans les dernières minutes du capitaine Richie McCaw. Ce sera la finale du Rugby Championship, un mois et demi avant le début de la Coupe du monde en Angleterre.

Tournoi des Quatre Nations