Argentine, Afrique du Sud, Hernandez
L'arrière argentin Hernandez au-dessus de l'ailier sud-africain Habana | ALEXANDER JOE / AFP

L'Afrique du Sud punit l'Argentine

Publié le , modifié le

Les Springboks ont réalisé une entrée parfaite dans le Four Nations en écrasant l'Argentine à Johannesburg (73-13). Les champions du monde 2007 ont marqué neuf essais dans cette rencontre, profitant de la puissance de leurs avants pour étriller les Pumas.

.Grâce à cette victoire, assortie du bonus offensif grâce aux neuf essais  inscrits, l'Afrique du Sud s'est emparée de la première place du Four Nations, avec cinq points, comme la Nouvelle-Zélande, victorieuse plus tôt de  l'Australie à Sydney 49-27. Le match, jusque là plutôt équilibré (9-6), a basculé à la demi-heure de  jeu, à la faveur d'un carton jaune infligé à l'Argentin Eusebio Guinazu. Non seulement les Pumas ont encaissé un essai de pénalité, mais ils se sont  littéralement effondrés pendant les dix minutes d'absences de leur talonneur  pour rallier les vestiaires avec un déficit de 17 points (23-6). Mais le pire restait à venir en seconde période pour l'Argentine, déjà  affaiblie par la sortie sur blessure de Patricio Albacete et l'absence sur  blessure de Juan Martin Fernandez Lobbe.

Les Springboks allaient inscrire pas moins de sept essais par sept joueurs  différents, preuve de leur domination écrasante dans tous les secteur du jeu. Les Argentins, souvent brouillons et pénalisés par un second carton jaune  (Senatore à la 50e min), ont complétement sombré, d'autant que le buteur Morne  Steyn était d'une froide efficacité (8 transformations sur 9, 4 sur 4  pénalités, pour un total de 28 points). Seul Contepomi, qui a mis fin à sa saison en club au Stade Français cet  été, a surnagé en inscrivant la totalité des points de son équipe, dont un  essai de consolation en toute fin de match.

AFP

Tournoi des Quatre Nations